L'offre du jour

Capgemini a déposé son offre publique d’achat amicale sur Altran auprès de l’AMF. Ce leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique annonce avoir déposé, lundi 23 septembre, auprès de l’Autorité des marchés financiers un projet de note d’information relatif à son offre publique d’achat amicale visant l’intégralité des actions Altran Technologies au prix de 14 € par action, en vue de la création d’un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles et de technologie. Le projet de rapprochement, annoncé le 24 juin 2019, donnera naissance à un groupe de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires comptant plus de 265 000 collaborateurs. Ce nouvel ensemble bénéficiera d’un positionnement unique sur ce secteur particulièrement prometteur de l’« Intelligent Industry », indique Capgemini.

Le prix proposé de 14 € par action fait ressortir une prime de 30% par rapport à la moyenne des cours de l’action Altran pondérée par les volumes sur le mois précédant l’annonce et une prime de 33% sur la moyenne de 3 mois. Le rapport de l’expert indépendant désigné par le conseil d’administration d’Altran, le cabinet Finexsi, a conclu que le prix proposé était équitable d’un point de vue financier pour les actionnaires d’Altran. Après examen notamment de ce rapport, le conseil d’administration d’Altran, réuni hier, a rendu un avis motivé favorable sur l’offre et a considéré que l’OPA amicale au prix de 14 € par action est conforme aux intérêts d’Altran, de ses actionnaires et de ses salariés, et a recommandé aux actionnaires d’Altran d’apporter leurs actions à l’offre.

L’offre publique d’achat, ainsi que le projet de note d’information, restent soumis à l’examen de l’AMF qui appréciera leur conformité aux dispositions législatives et règlementaires applicables. La clôture de l’offre, une fois ouverte, sera soumise à l’obtention des autorisations au titre du contrôle des concentrations par la Commission Européenne et par l’autorité de la concurrence au Maroc. Capgemini se réserve le droit de renoncer à chacune de ces conditions. Comme annoncé précédemment, la finalisation de l’opération est envisagée d’ici la fin de l’exercice 2019.

L’offre est par ailleurs soumise à la condition de l’obtention par Capgemini d’un nombre d’actions représentant au moins 50,10 % du capital social et des droits de vote d’Altran sur une base entièrement diluée. Depuis le 2 juillet 2019, Capgemini détient d’ores et déjà 29.378.319 actions Altran, représentant 11,43% du capital.