L'offre du jour

Compagnie Foncière Internationale (CFI) : OPA en vue de Financière Apsys à 0,83 €. Cette société foncière de développement, contrôlée à hauteur de 99,25% par la famille Bansay, a acquis, le 12 janvier dernier, 89,11% du capital de Compagnie Foncière Internationale (CFI), cotée sur Euronext Paris, pour un prix de 630 486 euros (soit 0,83 € par action) auprès de Yellow Grafton SC, qui lui a cédé l’intégralité de sa participation.

En conséquence, Financière Apsys déposera auprès de l’AMF un projet d’OPA simplifiée au même prix de 0,83 € visant la totalité des actions non détenues à ce jour (contre un dernier cours de 3,08 €). Cette offre ne sera pas suivie d’une procédure de retrait obligatoire. Pour mémoire, CFI a cédé la totalité de ses actifs immobiliers et est, depuis lors, gérée en extinction. Elle n’a ni personnel, ni dette, ni d’autre actif à son bilan qu’un reliquat de trésorerie.

Apsys, spécialisé en développement, détention et gestion de centres commerciaux en France et en Pologne, envisage de procéder, au cours des prochains mois, à un rapprochement par voie de fusion-absorption de CFI par Financière Apsys, avec pour objectif la cotation de Financière Apsys afin d’accélérer son plan de développement. Cette opération nécessiterait la délivrance par l’AMF d’un visa sur un prospectus. Dans le cadre de ce rapprochement, Financière Apsys serait transformée en société en commandite par actions à horizon d’un an. Le calendrier du rapprochement et les modalités financières de la fusion seront précisés ultérieurement.

Suite à son acquisition par Financière Apsys, la composition du conseil d’administration de CFI a été modifiée. Il est désormais composé de Maurice Bansay, Fabrice Bansay, Financière Apsys (représentée par Claire Vandromme) et Vanessa Fricano, ainsi que de Delphine Benchetrit, administrateur indépendant. Maurice Bansay a été nommé Président Directeur Général. Il a été demandé à Euronext Paris la reprise de la cotation de l’action CFÍ dès le premier fixing du lundi 15 janvier 2018.