L'offre du jour

Direct Energie : Total dépose officiellement son offre. Comme prévu, Lazard Frères Banque et Société Générale, agissant pour le compte de Total, ont déposé auprès de l’AMF un projet d’OPA simplifiée visant les actions Direct Energie. L’initiateur, qui détient 73,04% du capital et 71,16% des droits de vote, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix de 42 € par action. Ce prix extériorise une prime de 31,7 % sur le dernier cours avant l’annonce de l’offre (ajusté du dividende 2017 de 0,35 € par action) et de 25,7 % sur les cours moyens pondérés par les volumes sur les derniers 3 mois avant cette date.

L’intégration au sein du groupe Total est une formidable opportunité pour accélérer le développement des deux groupes sur le marché de la fourniture d’énergie, expliquait Direct Energie, lors de l’annonce de l’opération. « Avec un portefeuille clients combiné qui atteint déjà plus de 4 millions de sites livrés en France et en Belgique, le nouvel ensemble vise désormais plus de 6 millions de sites livrés en France, et plus de 1 million en Belgique ».

Concernant ses activités de production d’électricité à l’amont, « la stratégie d’intégration verticale mise en œuvre par Direct Energie s’inscrit en parfaite complémentarité du déploiement de Total avec un mix énergétique diversifié (centrales à gaz opérationnelles et en construction, actifs renouvelables avec Quadran et Total Eren), et des ambitions fortes en matière de mise en service de nouveaux moyens de production qui intègrent également les concessions hydroélectriques lorsqu’elles seront remises en compétition ».

Dans l’hypothèse où le nombre d’actions non présentées à l’offre ne représenterait pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de Direct Energie, Total a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 26 juillet au 14 septembre 2018.