L'offre du jour

Engie accepte l’offre de Veolia pour le rachat de sa participation dans Suez. Le conseil d’administration d’Engie s’est réuni ce jour afin d’examiner une réponse à l’offre de Veolia pour l’acquisition de 29,9% détenus dans le capital de Suez, qui expire à minuit. Le Conseil a pris acte de l’ensemble des engagements pris par Veolia et notamment de son engagement inconditionnel de ne pas déposer d’offre publique d’achat hostile à l’issue de l’acquisition de la participation d’Engie dans Suez et des échanges entamés entre les parties ces derniers jours sur le projet industriel.

Dans ce contexte, le Conseil a décidé d’accepter l’offre de Veolia. Cette opération représente un produit de cession de 3,4 milliards d’euros et dégagera une plus-value avant impôts de 1,8 milliard d’euros enregistrée dans les comptes 2020.

« La cession de la participation d’Engie dans Suez constitue une première étape importante dans la mise en œuvre des nouvelles orientations stratégiques du Groupe annoncées fin juillet, a déclaré Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d’administration. Elle permet à Engie de gagner en lisibilité et de renforcer sa capacité d’investissements dans les énergies renouvelables et les infrastructures, qui sont ses deux axes de développement au service de la transition énergétique ».

BNP Paribas, Credit Suisse, Lazard, BDGS, Weil, Gotshal & Manges, et d’Angelin & Co ont été les conseils financiers et juridiques d’Engie dans cette opération.