L'offre du jour

EOS Imaging : nouveau projet d’OPA d’Alphatec Holdings (ATEC) au prix de 2,45 € par action. La deuxième fois sera sans doute la bonne. Après avoir renoncé à son projet d’offre publique le 24 avril 2020 au prix de 2,80 € par action, le groupe américain, spécialisé dans les solutions innovantes pour la chirurgie du rachis, a décidé de s’unir avec EOS Imaging, pionnier de l’imagerie médicale orthopédique 2D/3D. Un nouvel accord a été conclu en vue du dépôt d’un projet d’OPA par Alphatec Holdings (ATEC).

« Si les incertitudes créées par la Covid-19 ont rendu la transaction impossible en avril, l’intérêt initial d’ATEC pour EOS, afin de créer une solution pour mieux informer le chirurgien, n’a pas changé. Les deux sociétés ayant bien géré les défis de la pandémie et renforcé leur position financière, nous sommes ravis de renouveler notre offre afin qu’elles puissent unir leurs forces et écrire le prochain chapitre dans l’amélioration de la chirurgie de la colonne vertébrale », a déclaré Pat Miles, PDG d’ATEC.

Dans le cadre de l’OPA, les actionnaires d’EOS recevraient un prix de 2,45 € par action. Ce prix reflète une prime de 41% sur le cours de l’action, le 16 décembre 2020, et de 56% sur la moyenne des cours des 3 derniers mois. L’OPA viserait également les Oceanes en circulation pour un prix unitaire de 7,01 € (coupon attaché dû le 31 mai 2021) ou 6,81 € (coupon détaché). ATEC a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire à l’issue de l’offre, si les conditions permettant d’y procéder sont remplies.

Le conseil d’administration d’EOS a accueilli favorablement le principe de l’offre. L’opération est également soutenue par les principaux actionnaires d’EOS. ATEC a reçu des engagements d’apport de Fosun Pharma et Bpifrance Investissement, ainsi que de la fondatrice et du directeur général d’EOS, portant sur l’intégralité de leurs actions (soit environ 23% du capital). Les engagements d’apport seront caducs en cas d’offre concurrente libellée à un prix supérieur à l’offre, sauf si ATEC décide de surenchérir sur l’offre concurrente. Le conseil d’administration d’EOS a désigné unanimement le cabinet Accuracy, représenté par M. Henri Philippe, comme expert indépendant afin d’établir une attestation d’équité sur les conditions financières de l’offre.

Par ailleurs, EOS s’est engagée à renoncer à son action judiciaire à l’encontre d’ATEC relativement à la résiliation du premier accord conclu entre les deux parties le 28 février 2020. Conformément aux termes du nouvel accord, EOS devra payer, dans certaines circonstances, une indemnité égale à 2% du montant maximum du prix de l’offre (soit 2 millions d’euros) à ATEC et ATEC devra payer, dans d’autres circonstances, une indemnité d’un montant identique à EOS. Cette indemnité sera notamment due par EOS si son conseil d’administration décide de ne pas recommander aux actionnaires d’apporter à l’offre ou dans le cas d’une offre concurrente. Il est prévu que l’offre soit déposée auprès de l’Autorité des marchés financiers en février 2021.

Piper Sandler agit en tant que conseil financier d’EOS Imaging et Gide Loyrette Nouel agit en tant que conseil juridique d’EOS Imaging. Cowen agit en tant que conseil financier d’Alphatec et Latham & Watkins LLP agit en tant que conseil juridique d’Alphatec.