L'offre du jour

Foncière des Régions veut fusionner avec Beni Stabili. Foncière des Régions et Beni Stabili, sa filiale à 52,4%, leader de l’immobilier de Bureaux à Milan, ont entamé des discussions relatives à un projet de fusion de leurs structures. Foncière des Régions a proposé à Beni Stabili un projet de fusion sur la base d’une parité de 8,5 actions Foncière des Régions pour 1.000 actions Beni Stabili (post détachement des dividendes 2017). La parité envisagée se traduirait par une prime de près de 8% sur la parité implicite des cours moyens pondérés des volumes sur 3 mois, au 19 avril 2018.

Sur cette base, Foncière des Régions a l’intention de poursuivre ses discussions avec Beni Stabili afin d’étudier ensemble les termes et conditions de cette éventuelle fusion. Le projet reste notamment soumis à l’approbation du comité des administrateurs indépendants de Beni Stabili dans le cadre de la procédure d’approbation des transactions entre parties liées, puis à l’approbation des conseils d’administration suivie de celle des assemblées générales extraordinaires des deux sociétés. Selon l’avancement des discussions, entre Foncière des Régions et Beni Stabili, la fusion pourrait être réalisée d’ici la fin d’année 2018.

Cette fusion constituerait une étape majeure dans la simplification de l’organisation du groupe et permettrait d’accentuer les liens entre ses différents métiers. Foncière des Régions consoliderait ainsi son statut d’opérateur immobilier européen intégré avec 1,7 Md€ PdG d’actifs supplémentaires, principalement à Milan. Foncière des Régions afficherait ainsi un patrimoine de près de 15 Md€ PdG (21 Md€ à 100%). Compte tenu des termes envisagés et des synergies déjà estimées, pour environ 5 M€, le projet de fusion aurait un impact légèrement positif, de l’ordre de +1%, sur l’Epra Earnings et l’ANR par action du groupe. La solidité de la structure financière de Foncière des Régions serait également conservée.

Cette fusion viendrait accroître la capitalisation boursière de Foncière des Régions, d’environ 700 M€, à plus de 7 Mds€, et le flottant de plus de 500 M€, à près de 4 Mds€. Foncière des Régions entend confier prochainement à un prestataire de service d’investissement un mandat portant sur l’acquisition d’actions Beni Stabili, dans la limite d’une détention de 60% de Beni Stabili par Foncière des Régions (soit un nombre maximum d’actions de 171.816.509), dans des conditions conformes à la réglementation applicable.