L'offre du jour

Iliad lance une OPA sur l’opérateur télécoms polonais Play. Le comité stratégique de HoldCo et le conseil d’administration d’Iliad, maison mère de Free, ont approuvé le lancement d’une OPA portant sur l’intégralité des actions composant le capital de l’opérateur de télécommunications polonais Play, pour un montant de 39 zlotys par action (soit 2,2 milliards d’euros pour 100% du capital et 3,5 milliards d’euros en valeur d’entreprise). Iliad a dans ce cadre conclu un accord contraignant relatif à l’acquisition d’un bloc de contrôle de 40% auprès des deux actionnaires de référence au même prix unitaire lui conférant la majorité des sièges au conseil d’administration de Play. A 39 zlotys par action, l’offre représente une prime de 38,8% sur le dernier cours coté. L’opération reste subordonnée à l’obtention des autorisations réglementaires requises et sera notifiée auprès de la Commission Européenne.

Play, comme iliad, a bénéficié d’une croissance exceptionnelle au cours des 15 dernières années. Dernier entrant en 2007 sur le marché de la téléphonie mobile polonais, il est aujourd’hui, avec ses 15 millions d’abonnés et une part de marché de 29%, le premier opérateur national de téléphonie mobile, avec environ 2 800 collaborateurs. Les deux groupes ont beaucoup en commun : tous deux ont changé la donne dans leur marché et libéré les usages mobiles en proposant des offres accessibles à tous. Au cours des 12 derniers mois, l’opérateur a affiché un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros (+ 2% à change constant) et un cash-flow opérationnel de 359 millions d’euros (marge de 22%).

L’acquisition de Play sera financée par de la dette et de la trésorerie disponible, avec une dette d’acquisition déjà sécurisée auprès de plusieurs banques internationales. Compte tenu de la profitabilité de Play et des conditions de financement de l’opération, « la transaction est relutive dès la 1ère année sur le résultat net par action du Groupe Iliad, ainsi que sur le free cash-flow par action, prévoit le groupe. Cette acquisition permettra donc à Iliad de conserver à la fois sa flexibilité sur les plans financier et stratégique, un ratio d’endettement raisonnable et sa propre politique en matière de dividendes ».