L'offre du jour

JCDecaux propose d’acquérir le groupe australien APN Outdoor pour 700 millions d’euros. Le n°1 mondial de la communication extérieure a soumis une proposition indicative pour acquérir 100% du capital d’APN Outdoor Group sur la base de son périmètre actuel, via un Scheme of Arrangement, pour 6,52 dollars australiens par action, soit une prime de 30% sur le cours moyen pondéré sur les 6 derniers mois, correspondant approximativement à 1,1 MdA$ (700 millions d’euros).

L’Australie est le 7e marché publicitaire mondial, avec une part croissante de la communication extérieure représentant désormais 6% des investissements publicitaires, dont près de 50% en digital. APN Outdoor Group Limited est un leader de la communication extérieure en Australie qui opère principalement sur les segments du grand format, ainsi que du transport terrestre, ferroviaire et aéroportuaire. Les actifs d’APN Outdoor seraient complémentaires avec les actifs australiens de JCDecaux, principalement concentrés sur le segment du mobilier urbain, dont JCDecaux est l’un des leaders, à la suite du gain récent de contrats de longue durée avec Yarra Trams à Melbourne et Telstra.

JCDecaux est entré sur le marché australien grâce au contrat de mobilier urbain de Sydney avant les Jeux Olympiques en 2000 et a développé depuis une position solide en Australie par croissance organique. Aujourd’hui, JCDecaux possède un portefeuille d’actifs premium dans les plus grandes métropoles d’Australie ce qui renforcerait significativement le réseau existant d’APN Outdoor.

La proposition est soumise à due diligence, à l’obtention des autorisations réglementaires nécessaires et autres conditions usuelles. Elle est également conditionnée à la signature d’un accord définitif entre les parties, au titre duquel APN Outdoor soumettrait au vote de ses actionnaires l’accord envisagé. Cette proposition n’a ni pour objet ni pour effet de constituer une proposition d’OPA au titre de l’article 631 de la Loi sur les sociétés australienne.

A ce stade préliminaire, aucun accord n’a été conclu entre les parties, et il n’existe aucune certitude que la proposition aboutira à une transaction. Goldman Sachs intervient en qualité de conseil financier de JCDecaux dans le cadre de cette proposition.