L'offre du jour

La Foncière Verte : projet d’OPR de PH Finance à 420 € par action. PH Finance (contrôlée par M. Jean-Luc Petithuguenin) a déposé auprès de l’AMF, par l’entremise d’Oddo BHF, un projet d’offre publique de retrait visant les actions de cette société immobilière. L’initiateur, qui détient de concert avec Foncière PH Green (également contrôlée par M. Petithuguenin) 99,98% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 420 €. Ce prix fait ressortir une prime de 278% sur le dernier cours coté avant le dépôt du projet d’offre (111 €) et une prime de 225% sur l’actif net de liquidation IFRS (129,30 €). La mise en œuvre d’un retrait obligatoire sera demandée dans la mesure où les conditions de détention sont d’ores et déjà remplies.

Fondée en 1931, La Foncière Verte est issue de la fusion entre Duc Lamothe Participations, qui n’avait plus d’activité depuis plusieurs années, et la Foncière des Jéromis Associés qui lui a apporté l’ensemble de ses actifs, en décembre 2009. La Foncière Verte a désormais pour unique activité la gestion de différents actifs immobiliers en France donnés en location à des sociétés externes. Pour l’essentiel, ces actifs sont des usines de recyclage de déchet, des bureaux, entrepôts, bâtiments à usage de stockage, ateliers et parkings, et un immeuble neuf de bureaux, situé dans la zone d’activités de Chambéry Technolac loué à EDF.

L’OPR est réalisée dans l’objectif d’acquérir 100% du capital de La Foncière Verte. « Compte tenu de la structure actuelle de son actionnariat, de la très faible liquidité du titre sur le marché Euronext Paris et d’une activité ne nécessitant pas de recourir à un financement sur le marché à court ou moyen termes, un maintien de la cotation des actions de la société aux négociations sur le marché Euronext Paris n’est plus justifié », explique PH Finance. La mise en œuvre du retrait obligatoire permettra ainsi de réduire ses coûts de fonctionnement en se libérant des contraintes réglementaires applicables aux sociétés admises aux négociations sur le marché réglementé. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 18 février au 3 mars 2021.