L'offre du jour

Netgem dépose son projet d’OPRA au prix de 2,50 €. Comme annoncé le 27 juillet 2017, Kepler Cheuvreux, agissant pour le compte de Netgem, a déposé un projet d’offre publique de rachat d’actions portant au maximum sur 10 000 000 actions au prix unitaire de 2,50 €, soit 24,18% du capital en vue de les annuler. L’offre d’un montant de 25 millions d’euros est soumise à l’approbation par l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires, convoquée pour le 11 septembre 2017. Sur la base du dernier cours avant l’annonce de l’opération, la prime ressort à 3,9%.

Le groupe familial Haddad détient 11 696 411 actions Netgem, représentant 28,28% du capital. La société J.2.H., contrôlée par M. Joseph Haddad, a fait part de son intention d’apporter à l’offre 5 898 866 actions, représentant 14,26% du capital. En outre, la société Fast Forward, contrôlée par M. Olivier Guillaumin, a également fait part de son intention d’apporter à l’offre 2 101 134 actions, représentant 5,08% du capital. Netgem se réserve par ailleurs la possibilité d’annuler tout ou partie des 3 270 361 actions autodétenues, représentant 7,91% de son capital, concomitamment à la réduction de capital consécutive à l’OPRA.

Dans l’hypothèse où le nombre d’actions apportées à l’OPRA serait supérieur à 10 000 000 actions, il sera procédé, conformément à l’article R. 225-155 du code de commerce, pour chaque actionnaire vendeur, à une réduction des demandes proportionnelle au nombre d’actions dont il justifie être propriétaire ou titulaire.

Suite aux résultats du 1er semestre 2017, le conseil d’administration a considéré que Netgem est en mesure de réaliser son plan de développement dans le cloud et de continuer à innover avec une structure bilancielle allégée, permettant de distribuer aux actionnaires une grande partie de la trésorerie disponible, qui atteint 30,1 millions d’euros à fin juin 2017. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 27 septembre au 16 octobre 2017.