L'offre du jour

Schneider Electric soumet une offre de rachat à RIB Software à 29 € par action. Schneider Electric, leader de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes, annonce son intention d’acquérir une participation majoritaire dans RIB Software (RIB), cotée à Francfort, par la voie d’une offre publique d’achat volontaire. L’offre serait effectuée au prix de 29 € par action, soit une prime de 41% par rapport au dernier cours de clôture et une prime de 37% par rapport à la moyenne des cours pondérés par les volumes des trois derniers mois précédant l’annonce. La transaction valorise 100% de RIB à environ 1,4 milliard d’euros.

Sous réserve de l’examen préalable du document d’offre officiel, le conseil d’administration de RIB a l’intention de recommander aux actionnaires de RIB d’accepter l’offre, soumise à un seuil d’acceptation minimum de 50% plus 1 action. Schneider Electric a d’ores et déjà conclu un accord d’acquisition portant sur 16% des actions, comprenant les accords irrévocables relatifs à la moitié des actions détenues par Tom Wolf et Michael Sauer, respectivement PDG et directeur financier de RIB, et les autres actionnaires familiaux, ainsi que les actions détenues en propre de RIB.

A la demande de Schneider Electric, Tom Wolf et Michael Sauer conserveront une participation combinée de 9% pour démontrer leur engagement et assurer la continuité. « La transaction renforce les capacités de Schneider Electric dans le domaine de la numérisation du cycle de vie des bâtiments », explique le groupe dirigé par Jean-Pascal Tricoire. « Schneider Electric devient le fournisseur de référence des solutions pour les bâtiments intelligents dans un monde Tout numérique, Tout électrique ».

Fondée en 1961, RIB a son siège social à Stuttgart (Allemagne). Ses quelque 2.700 collaborateurs, répartis sur plus de 50 sites dans le monde entier, servent plus de 100.000 clients et 500.000 utilisateurs, générant ainsi un chiffre d’affaires de 214 millions d’euros avec une marge d’Ebitda de 23,4% en 2019. La finalisation de la transaction devrait intervenir au cours du deuxième trimestre 2020 sous réserve de l’obtention des approbations réglementaires à l’issue de quoi RIB sera entièrement consolidé dans les comptes de Schneider Electric.