L'offre du jour

TxCell : OPA en vue de Sangamo Therapeutics à 2,58 €. Le laboratoire américain Sangamo Therapeutics et TxCell, annoncent avoir signé un accord final aux termes duquel, à la suite de la réalisation de l’acquisition envisagée d’une participation majoritaire, représentant environ 53% du capital et des droits de vote de TxCell, Sangamo déposerait un projet d’offre publique d’achat simplifiée en numéraire portant sur le solde des actions ordinaires en circulation au prix unitaire de 2,58 €, soit environ 72 M€ sur une base sans trésorerie et sans dette. Ce prix fait ressortir une prime de 177% sur le dernier cours coté sur le compartiment C d’Euronext Paris, vendredi 20 juillet.

Les bons de souscription d’actions (non cotés) émis par TxCell ne seront pas concernés par l’OPA simplifiée. Les bons dont le prix d’exercice est inférieur au prix de l’offre feront l’objet d’une renonciation et les bons dont le prix d’exercice est supérieur seront exercés et les actions résultant de cet exercice seront cédées à Sangamo dans le cadre du contrat d’acquisition ou bien apportées à l’offre. Dans l’hypothèse où Sangamo viendrait à détenir au moins 95% du capital et des droits de vote de TxCell, celle-ci sera éventuellement suivie d’un retrait obligatoire. TxCell deviendrait ainsi une filiale de Sangamo et serait renommée Sangamo Therapeutics SA. A l’issue du retrait obligatoire, Sangamo envisage de retirer TxCell de la cote. Les activités de TxCell demeureront basées à Valbonne, France.

TxCell est un acteur de premier plan du marché émergent du développement des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour le traitement des maladies auto-immunes, l’un des axes thérapeutiques prioritaires pour le portefeuille de produits en développement de Sangamo. Les Tregs constituent un sous-ensemble naturel des cellules T, et jouent un rôle critique dans l’homéostasie du système immunitaire humain à travers l’induction et le maintien de la tolérance aux auto-antigènes.

Sangamo prévoit d’évaluer le potentiel des CAR-Treg (cellules T régulatrices modifiées génétiquement pour présenter des récepteurs dits « récepteurs chimériques spécifiques d’antigènes » (Chimeric Antigen Receptor, ou CAR) pour prévenir le rejet de greffe dans le cas des organes solides ainsi que pour le traitement de pathologies auto-immunes telles que la maladie de Crohn ou la sclérose en plaques. Les études précliniques ont débouché sur une preuve de concept montrant que des cellules CAR-Treg ciblant un antigène spécifique avaient un puissant effet immunosuppresseur local, qui s’exerce exclusivement sur les tissus visés. A l’inverse, les médicaments à base d’anticorps monoclonaux ou de petites molécules de type anti-TNF alpha disponibles sur le marché déclenchent une immunosuppression générale et non ciblée.

Selon Sangamo, l’acquisition de TxCell lui permettra de mettre plus rapidement un programme CAR-Treg en phase clinique. Le laboratoire américain devrait déposer en 2019 une demande d’essai clinique pour l’Europe portant sur le premier produit candidat de TxCell à base de cellules CAR-Treg pour les greffes d’organes solides, dans l’optique de lancer les études de phases 1/2 plus tard dans l’année. Sangamo compte utiliser sa technique d’édition du génome à base de zinc finger nucleases (ZFN) pour mettre au point la prochaine génération de thérapies cellulaires CAR-Tregs autologues et allogéniques destinées au traitement de maladies auto-immunes.

Cette prise de participation majoritaire de TxCell reste soumise à la réalisation de conditions suspensives, notamment celles relatives à la réglementation applicable aux investissements étrangers en France, ainsi qu’à la remise d’un rapport favorable de la part du cabinet HAF Audit & Conseil (représenté par M. Olivier Grivillers), expert indépendant nommé par le conseil d’administration de TxCell du 20 juillet 2018. Sous réserve de la réalisation de ces conditions, Sangamo envisage une réalisation de l’acquisition au 4e trimestre 2018.