L'offre du jour

United Technologies achète Rockwell Collins. Le conglomérat industriel, maison mère du motoriste Pratt & Whitney, qui était en pourparlers depuis près d’un mois, a conclu un accord permettant d’acquérir l’équipementier aéronautique américain pour un montant de 30 milliards de dollars, dette de 7 milliards comprise. Ce qui va créer de facto l’un des plus grands fabricants mondiaux de pièces pour l’aéronautique civile et militaire. Pour ce faire, United Tech lancera une offre mixte d’une contrevaleur de 140 dollars par action, comprenant une part en espèces de 93,33 dollars et une part en titres de 46,67 dollars. Ce prix fait ressortir une prime de 17,6% sur le dernier cours coté de Rockwell Collins avant les premiers mouvements spéculatifs. « Cette acquisition ajoute d’énormes capacités à nos activités aéronautiques et renforce notre offre complémentaire de systèmes aéronautiques technologiquement avancés », s’est félicité Greg Hayes, président d’United technologies.