Bruits de marché

Alstom attaqué en Bourse. L’action du groupe industriel cède 2,7%, à 33,85 €, portant son repli à 9,8% sur un mois glissant, suite aux rumeurs de véto de la Commission européenne sur le projet de rapprochement avec la branche transports de Siemens. Si tel était le cas, « ce ne serait pas simplement une erreur économique, ce serait une faute politique parce que ça affaiblirait toute l’industrie européenne face à la Chine, a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances sur l’antenne d’Europe 1. Cela enverrait le signal, face à une Chine conquérante, qui a des moyens qui sont aujourd’hui considérables, que l’Europe se divise et se désarme ».