Bruits de marché

Lagardère : le mouvement spéculatif se poursuit. L’action du groupe, qui s’est engagé dans un recentrage stratégique sur le Publishing et le Travel Retail, s’adjuge 4,7%, à 22,92 €, soit une hausse de 116% sur un an glissant. Les investisseurs continuent de parier sur un démantèlement du groupe qui compte à la fois Groupe Arnault et Vivendi dans son tour de table. Dans un entretien publié récemment par le journal Le Monde, Arnaud Nourry, PDG d’Hachette, numéro trois mondial de l’édition, avait estimé qu’« un rapprochement avec Editis [détenu par Vivendi] n’a aucun sens stratégique » et que « toute idée de démantèlement est à éviter ». Son départ, annoncé lundi 29 mars, est vu comme une confirmation de la reconfiguration prochaine des activités de Lagardère.