Bruits de marché

Unicredit bien orientée à la Bourse de Milan. L’action du groupe bancaire italien, dirigé par Jean-Pierre Mustier, s’adjuge 2,2%, à 10,76 €, réduisant son recul à 31,3% depuis le début de l’année. Selon le quotidien Il Sole 24 Ore, Unicredit étudierait un plan prévoyant la scission de ses activités domestiques et internationales. Cela, afin de protéger les actionnaires des risques liés à l’Italie, actuellement en plein de bras de fer avec Bruxelles sur la question du déficit budgétaire. « La banque ne commente pas les rumeurs de marché et les spéculations », a répondu un porte-parole de la banque.