Les points sur les i

ADP, Française des Jeux : rien n’est décidé. L’Agence des participations de l’Etat (APE) a démenti avoir pris une décision sur une éventuelle cession d’une part du capital d’ADP et de FDJ. « Contrairement aux déclarations parues dans la presse, aucune orientation ni a fortiori aucune décision n’a été prise par le gouvernement sur d’éventuelles évolutions du capital de FDJ ou ADP », a déclaré une porte-parole de l’APE. Ajoutant : « L’APE recourt à des conseils extérieurs financiers, juridiques, stratégiques, comme elle le fait régulièrement, afin de mener des évaluations financières et stratégiques sur les entreprises du portefeuille et sur leur capital […] Ces travaux ne donnent pas systématiquement lieu à des opérations sur le capital des entreprises concernées ».