Les points sur les i

Aon renonce à acquérir Willis Tower Watson. Suite aux informations publiées par l’agence Bloomberg, le groupe britannique de courtage confirme qu’il a bien étudié un projet de rapprochement avec son concurrent domicilié en Irlande, mais qu’il y a renoncé en raison notamment de son objectif de rendement du capital investi.