Les points sur les i

« Estée Lauder n’est pas à vendre ». Suite aux différents articles publiés dans la presse britannique (Evening Standard, The Sunday Times), le géant américain des produits de beauté (Estée lauder, Donna Karan, Michael Kors, Tom Ford…) a tenu à démentir les rumeurs de vente. « Estée Lauder n’est pas à vendre. Il n’y a rien de vrai dans ces rumeurs », ont expliqué les dirigeants de l’entreprise américaine, Fabrizio Freda et William Lauder, dans une lettre adressée aux salariés. En dépit de ce démenti, l’action Estée Lauder reste stable à 106,20 dollars, en hausse de 39% depuis le début de l’année, avec une capitalisation de 39 milliards de dollars.