Les points sur les i

Gemalto : Atos persiste et signe dans son OPA au prix de 46 €. Après le rejet hier soir par Gemalto de son avant-projet, Atos confirme sa proposition d’offre publique intégralement en numéraire au prix de 46 € par action (coupon attaché). « Ce prix reflète pleinement la juste valeur de Gemalto et présente une prime significative sur le dernier cours non affecté (environ 42%), explique le leader de la transformation digitale. L’offre a reçu un soutien marqué des marchés financiers, des investisseurs et de la communauté des analystes depuis son annonce. Elle offre aux actionnaires de Gemalto une opportunité immédiate et substantielle de valorisation de leurs actions ».

Atos réitère sa volonté d’engager des discussions et reste confiant que le conseil d’administration de Gemalto ouvrira un dialogue direct et constructif au sujet de l’offre d’Atos. Atos réaffirme le caractère amical de son offre fondée sur un projet industriel solide et attractif pour les deux sociétés, leurs employés, leurs clients et l’ensemble des autres parties prenantes. Atos, qui recrute plus de 10 000 employés par an, confirme que l’ensemble des 15 000 employés de Gemalto seront accueillis et intégrés au sein du groupe. Atos confirme également son intention d’intégrer tous les métiers de Gemalto en son sein et de maintenir la marque Gemalto.

Atos poursuit la mise en œuvre de la transaction proposée et prépare à cette fin, avec ses conseils, l’ensemble des notifications réglementaires ainsi que le projet de document d’offre devant être déposés auprès de l’autorité de marché néerlandaise (Autoriteit Financiële Markten, AFM) et des autres autorités compétentes. Par ailleurs, Atos répondra rapidement et de manière détaillée à l’ensemble des points soulevés par Gemalto dans son communiqué et sa lettre en date du 13 décembre 2017.