Les points sur les i

Le London Stock Exchange rejette la proposition de HKEX. Suite à l’annonce du 11 septembre 2019, le conseil d’administration du London Stock Exchange Group (LSEG) a examiné la proposition non sollicitée, préliminaire et hautement conditionnelle de Hong Kong Exchanges and Clearing (HKEX) en vue d’acquérir la totalité du capital de LSEG, et l’a rejeté à l’unanimité. LSEG reste attachée à son projet d’acquisition de Refinitiv, explique l’opérateur de la Bourse de Londres. « Les processus d’approbation réglementaire sont en cours et une circulaire devrait être envoyée aux actionnaires de LSEG en novembre 2019 afin d’obtenir leur approbation pour la transaction. Celle-ci reste en bonne voie pour être finalisée au second semestre 2020 ».

Pour rappel, HKEX, l’opérateur de la Bourse de Hong Kong, a fait une offre mixte préliminaire et non sollicitée en vue d’acquérir le LSE. Pour chaque action LSE, HKEX propose 2 045 pence et 2,495 actions nouvelles HKEX, soit une contrepartie de 8 361 pence (sur la base des cours du 10 septembre 2019 et du taux de change actuel), valorisant LSE 29,6 milliards de livres (voire 31,6 milliards de livres, dette comprise). Ce qui fait ressortir une prime de 22,9% sur le dernier cours au 10 septembre 2019. Néanmoins, cette proposition est assortie de plusieurs conditions, notamment l’abandon par LSE du projet d’acquisition de Refinitiv, fournisseur d’informations, de données et d’analyses au secteur financier, pour 27 milliards de dollars.