Les points sur les i

Metro : l’offre d’EP Global Commerce « sous-évalue la société ». Après avoir reçu une offre de rachat au prix de 16 € par action ordinaire et de 13,80 € par action préférentielle, le conseil d’administration du groupe de distribution allemand estime que cette offre non sollicitée « sous-estime considérablement la société et ne reflète pas son plan de création de valeur ». L’offre d’EP Global, structure détenue par l’investisseur tchèque Daniel Kretinsky et son partenaire slovaque Patrik Tkac, qui détient près de 11% de Metro, fait ressortir une prime de 3% sur le cours de vendredi et valorise le grossiste près de 5,8 milliards d’euros. Avant de publier sa déclaration motivée, Metro conseille à ses actionnaires de ne prendre aucune décision.