Les points sur les i

Moncler n’étudie aucun projet concret de rapprochement. En réaction à des informations faisant état de discussions exploratoires entre la marque italienne et le groupe Kering, Remo Ruffini, administrateur délégué et principal actionnaire de Moncler, a déclaré qu’il « échangeait avec des investisseurs et d’autres acteurs du secteur, y compris le groupe Kering, dans le but d’explorer de potentielles opportunités stratégiques afin de promouvoir davantage le développement réussi de Moncler ». Mais, « pour le moment, il n’y a aucune hypothèse concrète à l’étude ».