Les points sur les i

Orange n’envisage pas de contre-offre sur MasMovil. Suite à différentes rumeurs, l’opérateur télécoms français a démenti jeudi vouloir surenchérir sur l’offre d’un consortium de fonds. « Orange n’envisage pas de contre-offre sur le groupe MasMovil. Orange a une position privilégiée dans le secteur des télécoms en Espagne et a le soutien du groupe Orange pour poursuivre sa croissance organique dans le pays », a-t-il précise. Pour rappel, des fonds gérés par Cinven, KKR et Providence se sont associés pour déposer une offre sur le quatrième opérateur télécom espagnol. L’OPA est proposée au prix de 22,50 € par action, soit une prime de 20,2% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération, valorisant MasMovil 2,96 milliards d’euros. Des actionnaires détenant 29,56% du capital, se sont déjà engagés à apporter leurs titres. L’OPA est soumise à la réalisation d’un seuil d’acceptation minimal de 50%.