Feu au vert

Bruxelles autorise l’acquisition de Dia par LetterOne. La Commission européenne a approuvé l’acquisition de la chaîne de hard discount espagnole Distribuidora Internacional de Alimentación par LetterOne Investment. Bruxelles a conclu que l’opération envisagée ne poserait pas de problème de concurrence en raison de l’absence de chevauchement horizontal et de relations verticales entre les activités de Dia et les sociétés contrôlées par LetterOne. Pour rappel, le fonds d’investissement de l’homme d’affaires russe Mikhaïl Fridman, qui détient 29% de Dia, propose d’acquérir chaque action au prix de 0,67 €, ce qui fait ressortir une prime de 56,1% sur le dernier cours coté avant l’annonce et valorise l’enseigne 400 millions d’euros.