Feu au vert

Bruxelles autorise l’acquisition d’Osram par AMS. La Commission européenne a approuvé sans condition le projet d’acquisition d’Osram par AMS. Les deux sociétés sont des fournisseurs mondiaux de capteurs optiques, y compris certains capteurs de lumière et diodes laser pour les marchés de l’électronique grand public, automobile, industrielle, médicale et autres. La transaction combinerait les solutions et technologies optiques des semi-conducteurs des sociétés. Sur la base de son enquête préliminaire, la Commission a constaté que l’opération, telle que notifiée, ne réduirait pas de manière significative la concurrence directe entre les sociétés sur les marchés des semi-conducteurs optiques.

La Commission a également constaté que les relations verticales entre les activités d’AMS et d’Osram n’avaient pas nui à la concurrence, principalement parce que l’entité issue de la concentration n’aurait pas eu un pouvoir de marché suffisant pour restreindre l’accès des concurrents aux intrants essentiels ou à un client suffisant. La Commission a également examiné si l’entité issue de la concentration pouvait exclure des concurrents, par des pratiques telles que le regroupement de certains produits. La Commission a conclu que l’entité issue de la concentration ne disposerait pas d’un pouvoir de marché suffisant pour s’engager dans de telles stratégies et nuire à la concurrence. La Commission a donc conclu que l’opération ne poserait aucun problème de concurrence dans l’EEE et a réglé l’affaire sans condition.