Feu au vert

EuropaCorp annonce l’approbation unanime du projet de plan de sauvegarde par les comités de créanciers, ainsi que le soutien de Front Line et de Luc Besson au projet de restructuration. Les résolutions nécessaires à la mise en œuvre du plan de sauvegarde seront soumises au vote des actionnaires réunis en assemblée générale, laquelle sera convoquée dans les prochaines semaines.

Le projet de plan de sauvegarde prévoit notamment la conversion en capital de l’intégralité des créances de fonds gérés ou conseillés au plus haut niveau par Vine et Falcon sur EuropaCorp. Ils détiendraient en conséquence respectivement 60,15% et 6,29% du capital d’EuropaCorp, les actionnaires actuels conservant 33,56% du capital. Vine et M. Luc Besson (incluant sa holding Font Line) concluraient également un pacte d’actionnaires constitutif d’une action de concert prenant effet à compter de la réalisation de la capitalisation des créances.

A cet égard, à la suite des votes positifs des comités de créanciers sur le projet de plan de sauvegarde, Front Line et M. Luc Besson voteront en faveur de l’ensemble des résolutions soumises au vote de l’assemblée générale des actionnaires, nécessaires à la mise en œuvre du plan. Front Line et M. Luc Besson, détiennent à ce jour environ 31,58% du capital et 31,63% des droits de vote.

La mise en œuvre du projet de plan de sauvegarde reste également soumise à la réalisation de certaines conditions suspensives, à savoir notamment l’obtention d’une décision de l’AMF, purgée de tout recours, confirmant l’absence d’obligation de déposer une offre publique du fait des opérations envisagées (notamment les opérations de capitalisation des créances et la déclaration de concert). La société a obtenu, dans le cadre de la procédure de sauvegarde auprès du Tribunal de commerce de Bobigny, l’extension de sa période d’observation jusqu’au 13 mai 2020.