Lu dans la presse

Grandes manœuvres autour de NRJ Group. « L’hypothèse de la cession du dernier groupe de radio et de télévision indépendant français a refait surface ces dernières semaines, attisant l’appétit des grands acteurs de l’audiovisuel », écrit Le Journal du Dimanche. Raisons avancées : l’âge du fondateur, Jean-Paul Baudecroux (71 ans), qui détient 79,91% du capital, le mouvement de concentration qui agite actuellement les médias (rachat de RTL France…) et l’amélioration de la rentabilité du groupe qui abrite de nombreuses enseignes (Nostalgie, Rire & Chansons, Chérie M, NRJ12, Chérie 25, etc.). Interrogé par Le JDD, Jean-Paul Baudecroux « confirme l’intérêt qu’on lui porte », mais « ne s’étend pas pour autant sur le sujet ». En tout état de cause, le repreneur éventuel (NextRadioTV, TF1 ?) devra mettre la main au portefeuille. Sur la base du dernier cours (11,10 €), en hausse de 16,2% depuis le 1er janvier, NRJ Group pèse actuellement 870 millions d’euros. Pas mal pour « une aventure démarrée […] dans une chambre de bonne du 20e arrondissement de Paris ».