Lu dans la presse

Peugeot : quel avenir pour la participation dans Faurecia ?  « Nous n’avons pas pour habitude d’annoncer ce que nous allons faire, et quand. A ce stade, nous n’avons pas pris de décision, mais je peux vous dire que nous nous félicitons de cette scission », explique Robert Peugeot, président du holding familial FFP, dans un entretien au journal Les Echos. Cette opération « permettra de séparer les risques liés à l’activité de constructeur de celle d’équipementier, qui ne sont pas le mêmes. De façon générale, la mission de FFP a toujours été de construire un patrimoine diversifié aux côtés de sa participation de référence de PSA. Cela ne changera pas ».