Lu dans la presse

Soitec : NSIG, un loup dans la bergerie ? Ce partenariat capitalistique avec ce fonds « constitue une porte d’entrée dans l’écosystème chinois. Des prévisions indiquent que, en 2020-2021, plus de 50% des semi-conducteurs y seront fabriqués et consommés. La Chine, qui devrait être leader dans la 5G grâce à son écosystème autour de China Mobile et d’Huawei, est donc un marché stratégique pour nous », explique Paul Boudre, directeur général de Soitec, dans un entretien à l’hebdomadaire Le Revenu. Et d’ajouter : « L’entrée au capital du fonds d’investissement public NSIG […] a contribué à renforcer la structure actionnariale de Soitec. Sa participation est aujourd’hui de 11,5% et NSIG est lié par un pacte avec nos deux autres actionnaires stratégiques, CEA Investissement et Bpifrance, qui détiennent chacun 11,5% ».