Etudes et recherche

Le capital-investissement affiche une belle rentabilité sur le long terme. La performance globale du capital-investissement français mesurée à fin 2016 sur un horizon de 30 ans s’élève à 10,1% en moyenne par an, nette de frais, selon l’étude annuelle réalisée par l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) et EY. La performance des fonds clos est de 14,7% nette par an. Le capital-investissement français surperforme les autres grandes classes d’actifs sur le long terme. Sur 10 ans, le rendement annuel du non coté français est à 8,7% plus de deux fois supérieur à celui des marchés d’actions cotées (3% pour le CAC40, 4,1% pour le CAC All-Tradable – ex SBF 250). Le constat vaut également par rapport au marché immobilier et aux hedge funds qui enregistrent des progressions de respectivement 5,2% et 3,2%. D’après Oliver Gottschalg, fondateur de la société Peracs, et dans le cadre de son partenariat avec l’AFIC, le capital-investissement français sur la décennie a su produire un alpha de 8,3% annuel moyen par rapport à l’indice CAC40. Cet alpha étant défini comme la surperformance annuelle de la classe d’actifs par rapport à un indice boursier de référence, il offre une image de la surperformance moyenne du capital-investissement indépendamment des conditions de marché.