Paroles de Pros

Les arbitrages d’Edmond de Rothschild Fund Europe Synergy A. Ce fonds, géré par Philippe Lecoq et Olivier Huet, vise à générer une surperformance régulière sur un cycle économique complet par une sélection de valeurs potentiellement cibles d’OPA/OPE et de valeurs en restructuration. « Au sein du portefeuille, notons plus particulièrement que le fonds activiste Elliott Management a pris une participation dans Telecom Italia poussant pour le spin-off du réseau fixe ainsi que pour une refonte de la gouvernance, notent les gérants dans leur rapport mensuel. La nouvelle offre non sollicitée de Melrose sur GKN, bien que rejetée immédiatement par ce dernier, a été acceptée par une majorité des actionnaires de l’équipementier industriel britannique. Akzo Nobel a quant à lui annoncé la cession de sa division de chimie de spécialité pour 10 milliards d’euros. Nous en profitons pour alléger la position, mais le nouveau profil de « pure player » dans les peintures et les enduits nous paraît continuer de justifier une revalorisation ». Les positions en Croda International et en Koninklijke DSM sont également allégées. Au 29 mars 2018, ses principales lignes étaient les suivantes : Bouygues (5,1%), Aéroports de Paris (4%), Stora Enso (3,8%), Thyssenkrupp (3,6%) et Unicredit (3,5%).