Verbatim

Bourbon Corporation : examen des offres de reprise et jugement mis en délibéré au 23 décembre 2019. Le Tribunal de Commerce de Marseille a examiné le 10 décembre 2019 les offres de reprise de Bourbon Corporation :

• L’offre de la Société Phocéenne de Participation (SPP), société détenue par un groupe de banques françaises fédérant les créanciers représentant 75% de la dette du groupe, propose d’acquérir 100% des actifs de Bourbon Corporation et de convertir en capital environ 1,4 milliard d’euros de dettes et 300 M€ de dettes en obligations. L’offre intègre en outre 150 M€ d’apport de financements bancaires dont 30 M€ déblocables dès la réalisation du transfert de propriété pour faire face aux besoins de liquidité immédiats. Le business plan repose sur la mise en œuvre du plan d’action stratégique #BOURBONINMOTION

Si cette offre était retenue, la société serait liquidée, conduisant à une perte totale pour les actionnaires et les obligataires notamment. La Société Phocéenne de Participation a indiqué au Tribunal que si son plan était retenu et étant alors devenue l’actionnaire à 100% de Bourbon Maritime, société en redressement judiciaire et sous-holding de l’ensemble des activités de Bourbon, elle présenterait un plan de continuation de Bourbon Maritime pour lequel 75 % des créanciers ont d’ores et déjà donné leur accord.

En termes de gouvernance, la proposition de la SPP serait de doter la société d’un Conseil de Surveillance composé de membres nommés par les actionnaires et de personnalités indépendantes connaissant le métier de l‘entreprise, ainsi que d’un Directoire composé de Gaël Bodénès, Président, et de Thierry Hochoa.

• L’offre présentée au nom de la société JS & Co par Jacques de Chateauvieux n’a pu être examinée. La société chinoise ICBC Financial Leasing, soutien de la SPP, a en effet refusé de discuter d’un éventuel accord avec JS & Co, accord qui constituait une condition suspensive de son offre.

• Les représentants des deux autres offres, Peschaud et Tidewater, ne se sont pas présentés à l’audience.

Le délibéré a été fixé au 23 décembre 2019.

« La décision du tribunal, si elle était favorable à l’offre de la SPP, conduirait à la liquidation de la société cotée Bourbon Corporation et à une perte totale pour les actionnaires et les porteurs d’obligations », déclare Jacques de Chateauvieux, Président Directeur Général. « Elle ferait porter sur les nouveaux actionnaires de Bourbon Maritime la responsabilité du redressement d’une entreprise française, toujours leader mondial des services maritimes à l’offshore pétrolier, de son développement futur et du maintien de ses centres de décision en France ».