Verbatim

Electro Power Systems (EPS) : des résultats avant l’OPA. A l’occasion de la publication des résultats 2017 (marqué par une hausse de 40% du chiffre d’affaires à 9,9 millions d’euros et une perte nette de 9 millions), EPS, un pionnier des solutions de stockage d’énergie et des microgrids, a fait le point sur l’OPA à venir d’Engie.

  • Le 24 janvier 2018, Engie a signé une convention d’achat d’actions avec ses principaux actionnaires pour acquérir une participation majoritaire dans EPS, légèrement au-dessus des 50% du capital social et des droits de vote. Afin de parvenir à ce seuil, l’accord impliquait les membres du conseil d’administration et l’équipe de management. Un nouveau plan incitatif et de maintien en poste sur le long-terme a été mis en œuvre afin d’assurer et de renforcer l’engagement total de l’équipe de management jusqu’en 2021, en lien avec le développement de la société.
  • Un nouveau conseil d’administration a été nommé le 7 mars 2018 : Jean Rappe (président), Carlalberto Guglielminotti (directeur général), Massimo Prelz Oltramonti, Frédérique Dufresnoy, Sophie Mertens-Stobbaerts, Anne Harvengt, Audrey Robat et Sonia Levy-Odier.
  • Le 8 mars 2018, EPS a annoncé la clôture de l’acquisition, par Engie, d’une participation stratégique dans EPS d’environ 51% du capital social et des droits de vote. La transaction s’est effectuée à 9,50 € par part et sera suivie par le dépôt d’une OPA obligatoire simplifiée au même prix, soumise à la délivrance d’une attestation d’équité par Associés en Finance, l’expert indépendant nommé par EPS.