Verbatim

Genticel et Genkyotex se rapprochent sans OPA à la clé. Cette société de biotechnologie qui développe des immunothérapies innovantes, et Genkyotex, société biopharmaceutique suisse non cotée, annoncent que Genticel a signé un traité d’apport avec les actionnaires de Genkyotex. Sous réserve de l’approbation de l’assemblée générale de Genticel, les actionnaires de Genkyotex apporteront 100% des actions composant le capital de Genkyotex (sur une base entièrement diluée) à Genticel, qui émettra des actions nouvelles en rémunération de cet apport. Consécutivement, les actionnaires de Genkyotex détiendront 80% du capital et des droits de vote de Genticel (sur une base non diluée).

Sous réserve de l’approbation par l’assemblée générale des actionnaires de Genticel devant se tenir au premier trimestre 2017, et au plus tard le 28 février 2017, les actionnaires de Genkyotex recevront 11,8355 actions de Genticel pour chaque action Genkyotex apportée. Cette parité d’échange a été convenue entre Genticel et les actionnaires de Genkyotex sur la base d’une valeur réelle de Genkyotex établie à 120 millions d’euros et de Genticel établie à 30 millions d’euros (contre une capitalisation de 38,3 millions d’euros sur la base du cours actuel de 2,46 euros, NDLR).

Genticel devra émettre un nombre total maximum de 62 279 9752 actions nouvelles au profit des actionnaires de Genkyotex qui, une fois l’opération réalisée, détiendront 80% du capital social et des droits de vote de Genticel (ce pourcentage ne tient pas compte de toute éventuelle nouvelle action qui pourrait être émise sur l’exercice de bons de souscription d’actions (BSA) et de bons de souscription de parts de créateur d’entreprise (BSPCE) émis par Genticel).

La réalisation de l’opération est soumise à des conditions usuelles, et notamment, au dépôt d’un document E auprès de l’AMF, accompagné des rapports des commissaires aux apports sur la valeur des apports et sur l’équité de la parité d’échange, à l’approbation par les actionnaires de Genticel de l’apport envisagé et l’émission des nouvelles actions Genticel au profit des actionnaires de Genkyotex en rémunération des actions qu’ils auront apportées. A la réalisation de l’opération, sous réserve qu’elle soit approuvée et réalisée, aucun actionnaire de Genkyotex ou de Genticel ne devrait contrôler ou détenir, seul ou de concert, plus de 30% des actions ou des droits de vote de Genticel. Sous réserve du feu vert de l’AMF, il n’y aura donc pas d’OPA à la clé.