Verbatim

Maurel & Prom publie ses comptes. Augmentation de 15% du chiffre d’affaires consolidé à 317 millions d’euros, résultat opérationnel positif à 17 millions, perte nette consolidée de 50 millions (contre -95 millions en 2015), poursuite des actions de réduction de coûts et trésorerie à 264 millions : telles sont les grandes lignes de l’exercice 2016. A la suite de l’OPA initiée par PIEP, filiale à 100% de la société indonésienne Pertamina, PIEP détient désormais 72,65 % du capital. Au 2 mars 2017, Maurel & Prom comptait environ 31 000 actionnaires. La part de flottant s’établissait à 24,28% et aucun actionnaire, autre que PIEP, ne détenait plus de 2% du capital.

Pour le groupe indonésien, « le rapprochement s’inscrit dans une stratégie de développement hors de son marché domestique, notamment par l’acquisition d’actifs d’exploration et production sur le continent africain », rappelle la junior pétrolière. Pour Maurel & Prom, « cette opération lui permet de s’adosser à une société industrielle d’Etat en croissance soutenue et de bénéficier de ressources nécessaires à son développement, dans un contexte de prix bas des matières premières ».