Verbatim

Signature d’un accord ferme entre MBWS et Cofepp. Marie Brizard Wine & Spirits annonce aujourd’hui la signature d’un accord ferme avec la Compagnie Financière Européenne de Prises de Participations (Cofepp). En septembre dernier, prenant acte de la dégradation des perspectives et des difficultés financières du Groupe MBWS, le conseil d’administration a décidé d’accélérer l’adaptation de la structure de coûts et d’engager un projet de cession de certaines de ses marques pour couvrir tout ou partie des pertes de l’exercice 2018. Pour mémoire, les principales marques contributrices au chiffre d’affaires ne sont pas concernées. Le Groupe a décidé d’étendre le champ de ce projet de cession à certains actifs dont la vente ne viendrait pas limiter sa capacité à se développer et à exécuter sa stratégie.

Depuis septembre dernier et compte tenu de la situation, MBWS a parallèlement recherché un partenaire solide, capable de lui fournir les moyens financiers nécessaires et d’accompagner la mise en œuvre de la stratégie que le directeur général dévoilera dans le courant du 1er trimestre 2019. C’est dans ce cadre qu’un accord ferme est aujourd’hui annoncé avec Cofepp, premier actionnaire du Groupe, détenant à ce jour 29,47% du capital de MBWS.

L’accord prévoit notamment deux options alternatives (augmentation de capital avec suppression ou maintien du droit préférentiel de souscription notamment) qui sont conditionnées au vote favorable des actionnaires à l’assemblée générale mixte de MBWS devant se tenir le 31 janvier 2019. COFEPP s’est engagée, sous condition suspensive de l’approbation de l’assemblée générale de l’une ou l’autre de ces options, à souscrire à un emprunt obligataire d’un montant nominal total de 25 millions d’euros, portant intérêt au taux de 4,56% par an, à échéance au 30 avril 2020 devant être libéré dans les deux jours ouvrés suivant l’assemblée générale. Ce prêt relais serait remboursé de manière anticipée à la date de réalisation de l’une des options afin de permettre la libération des titres concernés par compensation de créance.

Le produit du prêt relais permettra en partie de redresser la situation financière du Groupe, de rembourser certaines de ses dettes financières et de renforcer sa trésorerie lui permettant ainsi d’accélérer son plan de développement. Cette première étape sera suivie du financement additionnel selon l’une des deux options.