Verbatim

Spie dépose une offre non engageante auprès d’Engie en vue d’acquérir Equans, spécialiste de l’installation électrique, du génie climatique et autres services techniques. Le rapprochement de Spie et d’Equans constituerait une opportunité d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie de Spie en créant le champion européen, pure player des services multi-techniques. « Alors que la transition énergétique et la transformation numérique posent de nouveaux défis de taille, le rapprochement des deux groupes permettrait de créer le partenaire de choix pour les clients de tous secteurs d’activités, à travers l’Europe, avec une capacité inégalée à répondre à leurs besoins, croissants et en pleine évolution », explique Spie.

Conformément à sa discipline financière, Spie envisage une structure de financement équilibrée, associant dette et fonds propres, calibrée de façon à préserver la solidité du bilan du groupe. La composante dette conduirait à un ratio de levier financier post-opération d’environ 3 fois. Bpifrance et Clayton Dubilier & Rice, deux investisseurs de renom disposant d’une connaissance approfondie de Spie et de son secteur d’activité, apporteraient un financement en fonds propres, à des conditions alignées avec les intérêts des actionnaires actuels de Spie.

L’ensemble des actionnaires de SPIE seraient ensuite invités à participer à une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription. Ce projet et sa structure financière permettraient, dès le closing de l’opération, une solide relution du bénéfice net par action, et une forte augmentation de celle-ci par la suite. Il est précisé que cette offre non engageante s’inscrit dans un processus concurrentiel et demeure soumise à des travaux de due diligence confirmatoire. Si les circonstances le requièrent, Spie communiquera de nouveau sur le sujet en temps voulu.

Partager