Verbatim

Vivendi condamne la décision prise aujourd’hui par le conseil d’administration de Mediaset de lui interdire de voter lors de son assemblée générale. « Rien n’interdit à Vivendi de voter : ni l’accord du 8 avril 2016 aujourd’hui contesté, ni la décision de l’AGCOM d’avril 2017 ou toute autre loi applicable », explique Vivendi. « La décision du conseil d’administration de Mediaset est contraire aux principes élémentaires de la démocratie actionnariale. Elle est à la fois illégale et va à l’encontre des intérêts de Mediaset et, en particulier, de ses actionnaires minoritaires ». Dans ces conditions, Vivendi n’est pas en mesure de participer à l’assemblée générale de Mediaset et se réserve le droit de contester la validité des résolutions adoptées aujourd’hui devant les tribunaux.