Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Offres en perspective sur SuperSonic Imagine et Evolis, cotées sur Euronext, prix rehaussé sur Coheris, OPA amicales sur Array Biopharma, Sotheby’s et Premier Technical Services Group (PTSG) : les grandes manœuvres s’accélèrent. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

SuperSonic Imagine : OPA en vue du groupe Hologic à 1,50 € l’action. Le conseil d’administration de cette société spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrasons (échographie) a pris acte de la remise par Hologic d’une offre ferme, sous conditions. Cette offre porte sur l’acquisition d’un bloc de contrôle, représentant 46% du capital, au prix de 1,50 € par action. A la suite de l’acquisition de ce bloc de contrôle, Hologic déposerait un projet d’OPA suivie, le cas échéant, d’un retrait obligatoire, portant sur le solde des actions, au même prix de 1,50 €, valorisant SuperSonic Imagine environ 35 millions d’euros. Ce prix représente une prime de 42,9% sur le cours au 19 juin 2019 et une prime de 45,7% sur la moyenne des 60 séances précédentes.

Evolis : OPA en vue de Cedys & Co au prix de 30 € par action. Les actionnaires de référence du spécialiste des solutions d’identification sur cartes plastiques, ainsi que certains actionnaires historiques, ont apporté le 19 juin 2019 leurs participations dans le capital d’Evolis, représentant 62,97% du capital, à Cedys & Co, société nouvellement créée et contrôlée à 100% par ces derniers. En conséquence, Cedys & Co déposera un projet d’OPA simplifiée visant les actions Evolis au prix unitaire de 30 €, qui correspond à la valeur par action retenue pour les opérations d’apport. Ce prix fait ressortir une prime de 22,9% sur le dernier cours coté avant l’annonce sur Euronext Growth et valorise cette société environ 156 millions.

Coheris : le prix de l’OPA de ChapsVision est rehaussé de 4,5%. Le conseil d’administration de cet éditeur de logiciels dédiés à la maîtrise et l’optimisation de la relation client a pris acte des nouvelles modalités de l’OPA de la société ChapsVision. Cette dernière a décidé en effet de rehausser le prix proposé dans le cadre de son offre de 2,20 € à 2,30 € par action (dividende attaché), soit une prime de 27% sur le dernier cours avant l’annonce. Par ailleurs, ChapsVision a décidé de ne pas demander le retrait obligatoire à l’issue de l’offre. ChapsVision envisage de procéder au dépôt du projet d’offre au cours des prochaines semaines, après délivrance de son rapport par l’expert indépendant, le cabinet BM&A, représenté par M. Pierre Béal.

Sur les marchés étrangers

Pfizer se renforce dans le domaine de l’oncologie. Le géant américain de la pharmacie a signé un accord définitif en vue d’acquérir Array Biopharma pour une valeur d’entreprise de 11,4 milliards de dollars. Selon les termes de l’accord, une filiale de Pfizer lancera une OPA amicale au prix de 48 $ par action, soit une prime de 62,2% par rapport au dernier cours coté vendredi 14 sur le Nasdaq. Cette acquisition « devrait renforcer notre trajectoire de croissance à long terme et ouvre la voie à la création d’une franchise potentiellement numéro un pour le cancer colorectal aux côtés de l’expertise existante de Pfizer dans les cancers du sein et de la prostate », s’est félicité Albert Bourla, PDG de Pfizer. Sous réserve des conditions de clôture habituelles, l’opération devrait être finalisée au cours du second semestre 2019.

Patrick Drahi s’offre Sotheby’s pour 3,7 milliards de dollars. L’homme d’affaires, président et fondateur du groupe de télécommunications Altice, a signé un accord définitif en vue d’acquérir cette maison internationale, spécialisée dans les ventes aux enchères d’œuvres d’art et dans l’immobilier de prestige. Pour ce faire, BidFair, société contrôlée par Patrick Drahi, lancera une OPA, approuvée par le conseil d’administration de Sotheby’s, au prix de 57 $ par action, ce qui fait ressortir une prime de 61% par rapport au cours de clôture de Sotheby’s du 14 juin 2019 à la Bourse de New York. Sous réserve des conditions habituelles et de l’approbation des actionnaires, la transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2019. Après 31 ans de présence à Wall Street, Sotheby’s est ainsi appelée à quitter la cote.

Macquarie Group acquiert Premier Technical Services Group (PTSG). Suite à un accord avec le management, le groupe financier australien, via l’une des filiales, va lancer une OPA sur le spécialiste britannique des installations pour l’entretien des façades et des services de sécurité des bâtiments. Macquarie Group offre 210,1 pence par action PTSG (dividende de 0,9 pence détaché), soit une prime de 141,5% sur le cours de la veille à Londres et une prime de 304% sur le prix d’introduction sur l’AIM en février 2015, ce qui valorise PTSG 265 millions de livres.

Les opérations en cours

April : Andromeda Investissements franchit les 75%. Après avoir acquis le bloc de contrôle auprès d’Evolem, puis ramassé des titres en Bourse et hors marché, cette société détenue par des fonds gérés par CVC Capital Partners détient désormais 75,31% du capital de ce courtier en assurances. Pour mémoire, Andromeda Investissements a déposé, le 14 juin 2019, auprès de l’AMF un projet d’OPA simplifiée au prix de 21,60 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 25,9% sur le cours d’April, la veille de l’annonce de l’opération (le 28 décembre 2018), et de 36,2% sur la moyenne pondérée des 3 derniers mois avant cette date. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 12 juillet au 8 août 2019.

DMS Group fait le point sur le projet de prise de contrôle d’Hybrigenics. Le 7 février 2019, les deux sociétés ont annoncé être entrées en négociation exclusive en vue d’une prise de contrôle d’Hybrigenics par voie d’apport partiel d’actif du pôle DMS Biotech, division de DMS Group dédiée aux biotechnologies. Sous réserve de l’avis du commissaire sur la parité, à l’issue de l’opération d’émission d’actions nouvelles Hybrigenics en rémunération de l’apport de sa division DMS Biotech, DMS Group détiendrait 80% du capital d’Hybrigenics et les actionnaires d’Hybrigenics (avant l’opération) 20%. Sous réserve de la signature d’un traité d’apport, la réalisation de ce projet d’opération sera soumise à l’obtention d’une dérogation à l’obligation de déposer un projet d’offre publique de la part de l’AMF.

Les résultats

Euronext finalise l’acquisition de la Bourse d’Oslo. Le principal opérateur paneuropéen, qui gère déjà les places de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, détient désormais 97,8% du capital d’Oslo Børs VPS. L’offre inconditionnelle, lancée par Euronext le 31 mai 2019 et recommandée par le conseil d’administration d’Oslo Børs VPS, reste ouverte jusqu’au 28 juin 2019. Pour rappel, le prix offert s’élève à 158 couronnes norvégiennes par action, ce qui représente une prime de 44% sur le cours d’Oslo Bors VPS du 17 décembre 2018. Euronext engagera en temps utile une procédure d’acquisition obligatoire sur les actions non apportées à l’offre.

Michelin détient désormais 99,64% du capital de Multistrada. Le 8 mars 2019, le groupe français a acquis 87,59 % du capital de PT Multistrada Arah Sarana TBK, manufacturier pneumatique basé en Indonésie. Multistrada étant cotée et conformément à la réglementation indonésienne, Michelin a lancé une OPA sur le flottant à un prix identique à celui offert pour le capital déjà détenu (87,59 %). Michelin a ainsi acquis 12,05% supplémentaires du capital, et détient désormais 99,64% des actions Multistrada, pour un montant total de 545 millions de dollars.

A savoir

La Caisse des Dépôts se renforce au capital d’Euronext NV. La Caisse des Dépôts a convenu avec ABN AMRO et Société Générale d’acquérir auprès de chacun d’eux 700.000 actions d’Euronext NV, soit au total 2% du capital de la société. A l’issue du règlement-livraison des deux opérations, la participation de la Caisse des Dépôts dans le capital d’Euronext NV sera portée de 6% à 8%. ABN AMRO, la Caisse des Dépôts et Société Générale sont parties au pacte conclu entre les actionnaires de référence d’Euronext NV le 20 juin 2017.

Ubisoft : Guillemot Brothers a réduit sa participation. Cette structure contrôlée à 100% par la famille Guillemot, dont le siège social est à Londres, a franchi en baisse le seuil de 15% et détient désormais 14,98% du capital de l’éditeur de jeux vidéo. Néanmoins, le groupe familial Guillemot n’a franchi à cette occasion aucun seuil et détient 17,79% du capital et 24,65% des droits de vote d’Ubisoft.

CFI – Compagnie Foncière Internationale : retour d’assemblée. Le 12 janvier 2018, Financière Apsys (contrôlée par la famille Bansay) a acquis 89,11% du capital de la société au prix de 0,83 € par action auprès de Yellow Grafton SC, qui lui a cédé l’intégralité de sa participation. En conséquence, Financière Apsys a déposé le 9 mai 2018 un projet d’OPA simplifiée au prix modifié de 1 € par action CFI. L’offre s’est clôturée le 28 juin 2018 et Financière Apsys n’a acquis aucune action au cours de ladite offre. L’éventuel rapprochement par voie de fusion entre CFI et Financière Apsys n’est plus à l’ordre du jour à court terme.

Meilleurtaux acquiert MonFinancierSAS qui devient MeilleurPlacement. La maison-mère de meilleurtaux.com a finalisé l’acquisition de MonFinancier SAS, société de conseil en investissements financiers. Meilleurtaux, courtier leader en France pour les particuliers, notamment en crédit immobilier et assurances, élargit ainsi son offre et entend proposer à ses clients (63 millions de visites en 2018 sur les sites du groupe), des produits et services en matière de placements.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end estival et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés