Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPA amicales du groupe LVMH sur Tiffany et de Novartis sur The Medicines Company, OPE de Charles Schwab sur TD Ameritrade, nouveau rejet par HP de la proposition d’offre mixte de Xerox, sans oublier les offres en cours : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Le groupe LVMH acquiert Tiffany & Co. Les deux maisons de luxe ont conclu un accord définitif en vue de l’acquisition de cette société américaine de haute joaillerie par LVMH à un prix de 135 $ par action, contre 120 € prévu initialement. Ce prix fait ressortir une prime de 37% par rapport au cours avant l’annonce de pourparlers et valorise Tiffany environ 14,7 milliards d’euros (16,2 milliards de dollars). Fondée en 1837, lorsque Charles Lewis Tiffany ouvre le premier magasin dans le centre de Manhattan, Tiffany est aujourd’hui la première marque de luxe créée aux Etats-Unis. Son arrivée va donner une nouvelle dimension à l’activité Montres & Joaillerie du leader mondial du luxe et accroître davantage sa présence aux Etats-Unis.

Charles Schwab acquiert TD Ameritrade. Les deux maisons de courtage en ligne américaines ont signé un accord définitif pour une transaction en titres évaluée à 26 milliards de dollars. Selon cet accord, les actionnaires de TD Ameritrade recevront 1,0837 action nouvelle Schwab pour chaque action TD Ameritrade, soit une prime de 17% par rapport à la moyenne des cours sur les 30 dernières séances avant le 20 novembre 2019. Ce rapprochement, qui devrait être finalisé au second semestre 2020 sous réserve des conditions usuelles, donnera naissance à un géant du courtage en ligne avec 24 millions de comptes et plus de 5.000 milliards de dollars d’actifs.

Novartis lance une OPA amicale sur The Medicines Company. Le géant suisse a conclu un accord en vue d’acquérir ce groupe américain coté sur le Nasdaq, spécialisé dans les médicaments contre le cholestérol. Le prix offert de 85 $ représente une prime de 24% par rapport au cours du 22 novembre 2007 et une prime de 40,9% par rapport à la moyenne des 30 dernières séances avant cette date. A ce niveau, The Medicines Company est valorisée 7,7 milliards de dollars. Les ventes de médicaments destinés à faire baisser le cholestérol augmentent d’environ 11% par an et devraient atteindre 17,7 milliards de dollars en 2024, selon une étude d’EvaluatePharma.

HP repousse de nouveau les avances de Xerox. Le groupe américain spécialisé dans les serveurs et les services informatiques a une nouvelle fois rejeté la proposition de Xerox en vue d’acquérir HP au prix de 22 $ par action (soit 17 $ en espèces et 0,137 action Xerox). « Le conseil d’administration a examiné et pris en compte votre lettre du 21 novembre, qui n’a fourni aucune information nouvelle » et sous-évalue nos activités, explique HP dans un courrier rendu public adressé à John Visentin, CEO de Xerox et vice-président. La réponse de Xerox ne devrait pas tarder.

Les opérations en cours

Elliott exprime ses préoccupations concernant l’offre de Capgemini sur Altran Technologies. Selon cette société d’investissement, qui détient via ses fonds plus de 10% du capital, le prix offert aux actionnaires d’Altran est insuffisant. Et « les révélations sur les défaillances du conseil d’administration d’Altran dans le cadre de sa recommandation relative à l’offre n’ont fait que renforcer le scepticisme largement répandu à l’égard du prix proposé depuis la première annonce de l’offre », précise-t-elle dans une analyse rendue publique. « Les actionnaires d’Altran devraient examiner tous les faits avant de décider de se rallier à un processus déficient, et d’accepter un prix insuffisant en échange de leurs titres », conclut Elliott.

Latécoère : l’OPA sera ouverte jusqu’au mardi 3 décembre 2019. SCP SKN Holding I (Searchlight Capital Partners) s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix de 3,85 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 34,1% sur le dernier cours coté au 28 juin 2019, dernière séance avant l’annonce de l’offre, et une prime de 22,3% sur la moyenne pondérée des cours sur les 3 mois précédant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Société Internationale de Plantations d’Hévéas (SIPH) : l’OPR sera close le mercredi 4 décembre 2019. La Compagnie Financière Michelin (CFM), qui détient désormais de concert avec la SIFCA 93,32% du capital de ce leader de la production de caoutchouc naturel en Afrique, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 85 €. Ce prix fait apparaître une prime de 4,9% sur le cours du 14 octobre 2019 et une prime de 6,1% sur la moyenne pondérée des 60 séances précédant cette date. En application de l’article 237-1 du règlement général, l’initiateur sollicitera à l’issue de l’offre, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Financière Marjos : l’OPA simplifiée sera ouverte jusqu’au jeudi 5 décembre 2019. Krief Group (contrôlé par M. Louis Petiet), qui détient de concert avec Park Madison Equities au moins 65,12% du capital de l’ex-Clayeux désormais sans activité opérationnelle, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 0,10 €. Ce prix fait ressortir une décote de 44,4% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération (le 12 juillet 2017) et une décote identique sur la moyenne pondérée des cours sur les 3 mois précédents. A l’issue de l’offre, l’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire, ni de demander la radiation des actions.

Groupe Flo : l’OPA simplifiée sera close le vendredi 6 décembre 2019. Bertrand Restauration, qui détient désormais au moins 78,05% du capital de ce groupe de restauration, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix de 0,21 €. Ce prix est égal au cours du 5 août 2019, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et fait apparaître une prime de 0,9% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

DNXcorp : l’offre se déroulera jusqu’au 17 décembre 2019. L’assemblée générale des actionnaires de cette société spécialisée dans la valorisation d’audience sur Internet a approuvé la résolution autorisant le conseil d’administration à mettre en œuvre une offre contractuelle de rachat. Cette offre, qui porte sur un maximum de 1.500.000 actions représentant 52,92% du capital, est lancée au prix de 4,45 € par action DNXcorp. Ce prix représente une prime de 31,7% par rapport au cours du 18 octobre 2019 sur Euronext Growth Paris.

A savoir

Stentys : l’assemblée générale du 29 novembre est reportée au 18 décembre 2019. Cet ajournement permettra à cette société spécialisée dans les technologies médicales d’étudier la faisabilité d’une manifestation d’intérêt confidentielle et non engageante émanant d’un investisseur tiers. Celle-ci vise à un rapprochement en titres de Stentys avec une société non cotée qui opère dans un secteur d’activité distinct. Elle est en cours d’examen, mais il est précisé qu’elle ne prévoit pas à ce stade de solution de financement viable. Ce délai supplémentaire permettra également aux actionnaires d’analyser l’offre transmise par European High Growth Opportunities Securitization Fund (Alpha Blue Ocean), sachant qu’« aucune assurance ne peut être donnée sur la certitude ou la faisabilité des propositions reçues ».

Tours de table

XPO Logistics Europe : un retrait de la cote se dessine. Sa maison mère XPO Logistics vient de déclarer à l’AMF avoir franchi les seuils de 90% et 95% et détenir désormais 95,82% du capital et 96,43% des droits de vote de cette société spécialisée dans la logistique. Pour mémoire, XPO Logistics avait lancé lors de l’été 2015 une OPA simplifiée sur Norbert Dentressangle, devenue XPO Logistics Europe, au prix de 217,50 € par action, mais avait obtenu à l’époque seulement 86,25% du capital. Avec la loi du 22 mai 2019 dite loi Pacte, qui a ramené le seuil de détention de 95% à 90% pour mettre en œuvre un retrait obligatoire, la voie est libre pour XPO Logistics.

Foncière Atland : Tikehau Capital pointe au-delà des 20%. Par suite de l’exercice de bons de souscription d’actions, la société d’investissement a franchi plusieurs seuils et détient désormais 21,49% du capital et 25,62% des droits de vote de cette SIIC spécialisée dans l’immobilier d’entreprise (bureaux, parcs d’activités, entrepôts et commerces). Dans un courrier adressé à l’AMF, Tikehau Capital indique qu’elle envisage d’acquérir d’autres actions en fonction des opportunités de marché, mais pas d’acquérir le contrôle de Foncière Atland.

Safe Orthopaedics : changement dans le tour de table. Par suite de la souscription à une augmentation de capital, European High Growth Opportunities Manco (société contrôlée par M. Pierre Vannineuse), agissant pour le compte d’un fonds dont elle assure la gestion, a franchi plusieurs seuils et détient désormais 18,61% du capital de cette société de technologie médicale spécialisée dans le traitement des fractures de la colonne vertébrale. European High Growth Opportunities Securization Fund envisage de poursuivre l’acquisition d’actions Safe Orthopaedics par la conversion en actions nouvelles d’océanes émises, mais n’envisage pas d’en acquérir le contrôle.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end tonique et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés