Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPA en perspective de Vivendi sur Lagardère, deux mois et demi seulement après la transformation de la commandite en SA, projet d’OPR de Pixel Holding sur Tessi, OPR également en vue sur Tarkett, sans oublier les offres en cours (NHOA, Genkyotex, Iliad) et la montée de Daniel Kretinsky dans TF1 : la rentrée commence fort. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Lagardère : OPA en perspective de Vivendi à 24,10 € par action ! La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans le milieu de l’édition, même si le scénario était déjà écrit. Dans le cadre de leurs accords, Vivendi a formulé une offre d’achat pour les 25.305.448 actions Lagardère détenues par Amber Capital, représentant 17,93% du capital, à un prix de 24,10 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 23,6% sur le dernier cours coté (19,49 €), mercredi 15 septembre 2021, et valorise cette participation 610 millions d’euros. Cette proposition a été acceptée par Amber Capital. En cas de réalisation de l’acquisition, Vivendi détiendra 45,1% du capital et 36,1% des droits de vote de Lagardère, ouvrant la voie à une OPA au même prix. L’opération devrait réalisée d’ici au 15 décembre 2022, après l’obtention (délicate) des autorisations requises.

Tessi : projet d’OPR de Pixel Holding à 168,60 €. Ce holding de participations industrielles a déposé un projet d’offre publique de retrait visant les actions Tessi, spécialiste de la gestion externalisée des flux documentaires et de paiement. Après avoir acquis début juin 2021 des blocs d’actions représentant 15,1%, Pixel Holding détient désormais 97,34% du capital de Tessi. L’initiateur s’engage donc à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 168,60 €. Ce prix fait ressortir une prime de 36,5% sur le dernier cours coté le 1er juin 2021 sur le compartiment B avant l’annonce. Pixel Holding, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé à l’AMF de procéder au retrait obligatoire dès la clôture de l’OPR.

Tarkett : une offre publique de retrait se dessine. Tarkett Participation (famille Deconinck), qui avait échoué à détenir plus de 90% à l’issue de son OPA simplifiée au prix de 20 € par action, close le 9 juillet 2021, vient de franchir de concert ce seuil fatidique. Par suite d’acquisitions en Bourse et hors marché, le concert détient en effet 90,005% du capital et 89,64% du capital de ce groupe spécialisé dans les revêtements de sol et les surfaces sportives. Dès lors, Tarkett Participation devrait prochainement déposer une OPR assortie d’un retrait obligatoire.

Les opérations en cours

NHOA (ex-Engie EPS) : l’OPA simplifiée se terminera mercredi 22 septembre 2021. Taiwan Cement Corporation, via sa filiale Taiwan Cement Europe Holdings (TCEH), qui détient au moins 60,48% du capital de cette société spécialisée sur les systèmes de stockage d’énergie et les micro-réseaux, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 17,10 €. Ce prix fait apparaître une décote de 18,6% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération, le 20 avril dernier, et une décote de 6,3% sur la moyenne des cours des 60 séances avant cette date. Néanmoins, il fait ressortir une prime de 60,6% avant l’annonce de la revue stratégique d’Engie le 23 septembre 2020. TCEH rappelle son intention de maintenir NHOA cotée sur Euronext Paris.

Genkyotex : l’OPR sera close jeudi 23 septembre 2021. Le groupe suédois Calliditas Therapeutics, qui détient au moins 90,62% du capital de cette société spécialisée dans le développement de thérapies NOX, s’engage à acquérir toutes les actions non détenues au prix unitaire de 2,85 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 30,1% sur le cours du 12 août 2020, dernière séance avant l’annonce de l’OPAS, et une prime de 24,1% sur la moyenne des 60 séances avant cette date (et respectivement des primes de 2,7% et 1,7% sur le dernier cours de Genkyotex avant l’annonce du projet d’OPR). A l’issue de l’OPR, Calliditas Therapeutics demandera la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Iliad : l’OPA simplifiée prendra fin vendredi 24 septembre 2021. L’offre est initiée par HoldCo II, société contrôlée par Xavier Niel, lequel détient directement et indirectement, au moins 75,96% du capital et 82,13% des droits de vote du groupe de télécommunications, maison mère de Free. Le prix offert s’élève à 182 € par action, soit une prime de 60,9% par rapport au dernier cours avant l’annonce de l’offre, le 29 juillet 2021, et une prime de 40,5% sur la moyenne des cours des 3 mois précédents. A l’issue de l’offre, si les conditions requises sont remplies, HoldCo II demandera à l’AMF la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire.

Les résultats

Philip Morris International réussit son offre sur Vectura. A l’issue de son OPA au prix de 165 pence (contre une offre initiale à 150 pence), le géant américain du tabac a acquis ou reçu des actions lui permettant de contrôler 74,77% du capital de cette société britannique spécialisée dans les inhalateurs médicaux. Les autres conditions étant levées ou satisfaites, l’offre est désormais inconditionnelle. Philip Morris International réaffirme son engagement à utiliser ses ressources et son expertise pour aider Vectura à développer son activité et aider PMI à réaliser ses ambitions.

Altur Investissement : l’OPA rouverte ne fait pas le plein. A l’issue de son offre au prix de 5,80 € par action, qui s’est terminée le 15 septembre 2021, Altur Holding (société contrôlée par M. François Lombard) a porté son contrôle de 60,25% à 62,41% du capital de cette société de capital investissement. Altur Holding avait précisé n’avoir pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

À savoir

Enquête sur le projet de rachat de Conforama par But. Le groupe Mobilux, qui contrôle But, a notifié à l’Autorité de la concurrence la prise de contrôle exclusif des 172 magasins Conforama et Confo ! après la décision de renvoi de la Commission européenne. L’Autorité considère que l’opération envisagée nécessite l’ouverture d’une phase d’examen approfondi (dite de « phase 2 »). Il s’agira d’éclaircir notamment les trois questions suivantes : L’animation concurrentielle restera-t-elle suffisante, notamment dans les zones de chalandise ? Les fournisseurs de meubles risquent-ils d’être en situation de dépendance économique ? L’opération est-elle indispensable pour éviter toute fermeture des magasins Conforama ?

BNP Paribas Asset Management va prendre une participation majoritaire dans Dynamic Credit, société de gestion basée à Amsterdam avec 9 milliards d’euros d’actifs, spécialisée dans les prêts hypothécaires néerlandais et les portefeuilles granulaires de prêts. Cette transaction va permettre à l’activité de dette privée et actifs réels (PDRA) de BNPP AM, qui dispose de 11 milliards d’euros d’engagements clients, de croître, tout en permettant à Dynamic Credit d’accéder à un large réseau de distribution.

TF1 entourée sur Euronext Paris. L’action de la première chaîne de télévision française s’est adjugée, mardi 14 septembre, jusqu’à 2,5%. Selon Les Echos, Daniel Kretinsky a franchi le seuil des 5% et pourrait augmenter sa participation. « TF1 est une société dans laquelle nous croyons en raison de sa solidité. Nous croyons également à la fusion avec M6 à laquelle nous sommes très favorables », a déclaré au quotidien le milliardaire tchèque qui avait été un candidat malheureux au rachat de M6.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end au calme et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés

Partager