Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Projet d’OPA de DBAY Advisors sur SQLI, dépôt de l’OPA de Green Mobility Holding sur Europcar Mobility Group, OPA simplifiée en vue d’Ardian Expansion sur Artefact, sans oublier les bruits de marché (Entain, Atos) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

SQLI : projet d’OPA de DBAY Advisors à 30 € par action. DBAY Advisors, société internationale de gestion d’actifs et actionnaire de SQLI à hauteur de 28,6%, a conclu un accord en vue de l’acquisition, par le biais d’une société française dédiée, de cette agence digitale spécialisée dans le e-commerce. Le prix proposé s’élève à 30 € par action, assorti d’un complément de prix de 0,25 € si le seuil de mise en œuvre du retrait obligatoire de 90% est atteint à l’issue de l’offre. Ce prix (hors complément de prix éventuel) représente une prime de 14,5% par rapport au dernier cours avant l’annonce de l’offre et une prime de 22,5% par rapport au cours moyen pondéré des 6 derniers mois. Il est envisagé que l’offre publique d’achat soit déposée auprès de l’AMF au milieu du 4e trimestre 2021 et finalisée au cours du 1er trimestre 2022.

Europcar Mobility Group : l’OPA est en marche. Green Mobility Holding a déposé un projet d’OPA visant les actions de ce leader européen de la location de véhicules. Comme annoncé le 28 juillet 2021, le prix proposé s’élève à 0,50 € par action, en étant assorti d’un complément de prix de 0,01 € si le seuil de mise en œuvre du retrait obligatoire est atteint. Le prix de l’offre fait ressortir une prime de 27,3% sur le cours du 22 juin 2021 et une prime de 37,7% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Si l’on intègre le complément de prix de 0,01 € par action, les primes respectives s’élèvent à 29,8% et 40,5%. Plusieurs actionnaires de référence se sont engagés à apporter à l’offre la totalité des actions qu’ils détiennent, représentant 68,5% du capital.

Artefact : l’OPA simplifiée d’Ardian Expansion à 7,80 € se dessine. Aux termes d’un contrat de cession, un bloc représentant 52,09% du capital de cette agence spécialisée dans le conseil en stratégie data et dans le marketing digital sera transféré au prix de 7,80 € par action. Ce prix valorise Artefact à 328,9 millions d’euros et fait ressortir une prime de 42,3% sur le dernier cours avant l’annonce et de 60,6% par rapport à la moyenne des 3 derniers mois. A l’issue du transfert, Ardian Expansion déposera un projet d’OPAS au même prix de 7,80 € par action. Si les conditions requises sont remplies, Ardian Expansion a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. Le dépôt de l’offre devrait intervenir au cours du 4e trimestre 2021.

Les résultats

NHOA (ex-Engie EPS) : l’OPA simplifiée n’a pas séduit les actionnaires. A l’issue de son offre au prix de 17,10 € par action, Taiwan Cement Corporation, via sa filiale Taiwan Cement Europe Holdings (TCEH), a porté son contrôle de 60,48% à 65,15% dans le capital de cette société spécialisée sur les systèmes de stockage d’énergie et les micro-réseaux. Il est vrai que le prix offert faisait apparaître une décote de 18,6% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération, le 20 avril dernier, et une décote de 6,3% sur la moyenne des cours des 60 séances avant cette date.

À savoir

Iliad rachète l’opérateur UPC Poland. À la suite de l’annonce du 30 juillet 2021, Iliad et Liberty Global ont signé un accord en vue de la cession, par Liberty Global, du câblo-opérateur UPC Poland à Play – une filiale du Groupe Iliad – pour une valeur d’entreprise de 7 milliards de zlotys (soit 1,53 milliard d’euros). Le nouvel ensemble deviendra le 2e opérateur télécom de Pologne avec, pour 2020, un chiffre d’affaires combiné de 1,96 milliard d’euros et un Ebitda de 697 millions d’euros. La finalisation de la transaction est attendue pour le 1er semestre 2022. Cette opération est l’aboutissement de l’offre indicative, dont les termes avaient été communiqués à l’expert indépendant BMA dans le cadre de l’OPA simplifiée close le 24 septembre.

Freelance.com se rapproche d’Helvetic Payroll, spécialiste du portage salarial en Suisse. Les deux sociétés ont signé un protocole d’accord ainsi qu’un projet de traité d’apport, sous conditions suspensives, en vue de leur rapprochement. Au regard de l’évolution des niveaux d’activité conjuguée à la concrétisation de l’acquisition d’Helvetic Payroll, Freelance.com relève son objectif de chiffre d’affaires proforma 2021 qui devrait se situer entre 620 et 640 millions d’euros. Ce projet d’acquisition sera réalisé pour partie en numéraire et pour partie en actions à bon de souscription d’actions (ABSA) Freelance.com. Une assemblée générale extraordinaire sera convoquée pour le 28 octobre 2021 afin de s’exprimer sur cette opération.

La distribution en nature des actions UMG aux actionnaires de Vivendi s’est faite comme prévu sur la base d’une action UMG pour chaque action Vivendi éligible. Le détachement de la distribution en nature a lieu le 21 septembre. Et la mise en paiement est intervenue le 23 septembre. Le nombre total d’actions distribuées représente 59,87% du capital d’UMG. A l’issue de cette opération, Vivendi détient 10,13% du capital d’UMG. La valeur totale de la distribution en nature est ventilée de la manière suivante : un dividende exceptionnel en nature de 5 312 M€ (4,89 € par action Vivendi) payé sur les réserves existantes et un acompte sur dividende en nature de 22 098 M€ (20,36 € par action Vivendi) payé au regard du bilan intermédiaire au 30 juin 2021.

Bruits de marché

Entain très recherchée à la Bourse de Londres. L’action de la société britannique de paris sportifs et de jeux d’argent s’adjuge 14,9% sur la semaine, à 2 303 pence, ce qui porte son avance à 92,4% depuis le 1er janvier. Après avoir repoussé en janvier une offre de rachat de MGM Resorts, son partenaire sur le marché américain, Entain a reçu une nouvelle proposition, incluant une combinaison d’actions et d’espèces, émanant du groupe américain DraftKings, pour un montant de 22,4 milliards de dollars. « Il ne peut y avoir aucune certitude qu’une offre sera faite », rappelle Entain, tout en précisant que DraftKings doit préciser ses intentions au plus tard le 19 octobre 2021.

Sopra Steria dément un intérêt pour Atos. À la suite de rumeurs parues le 20 septembre 2021, Sopra Steria précise qu’aucune analyse et a fortiori aucune démarche n’a été engagée en ce qui concerne le Groupe Atos. « Bien évidemment, Sopra Steria est en permanence attentif à l’évolution du secteur et aux opportunités susceptibles de se présenter, explique la société. La stratégie de Sopra Steria s’articule autour d’un projet indépendant et créateur de valeur durable pour ses parties prenantes ». Sur la semaine, Atos perd 2,9%, à 44,74 €, soit un recul de 40% depuis le début de l’année.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end aux saveurs d’automne et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés

Partager