Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Proposition d’achat – rejetée – de Patrick Drahi sur Eutelsat Communications, Projets d’OPAS sur Itesoft et Artefact, dépôt de l’OPA sur IGE+XAO et Filae, OPA amicale de Merck sur Acceleron Pharma, sans oublier les opérations lancées (Voluntis, Hella) et les rumeurs (Carrefour/Auchan) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Eutelsat Communications repousse une proposition de Patrick Drahi, président et fondateur du groupe de télécoms Altice. À la suite des récentes rumeurs de marché, l’opérateur de satellites a confirmé avoir reçu une proposition non sollicitée, préliminaire et non contraignante, de Patrick Drahi concernant une transaction potentielle sur l’ensemble du capital au prix de 12,10 € par action, dividende attaché. Les organes de gouvernance compétents d’Eutelsat ont décidé à l’unanimité de ne pas engager de discussions sur la base des termes de cette proposition. Sur la semaine, l’action Eutelsat gagne 20,2%, à 12,16 €, portant sa capitalisation à 2,8 milliards d’euros.

Itesoft : projet d’OPA simplifiée au prix de 4 € par action. CDML, actionnaire majoritaire, SF2I, des actionnaires historiques et des membres du comité de direction ont signé un pacte d’actionnaires. Consécutivement à la signature de ce pacte constitutif d’une action de concert, les concertistes détiennent 76,16% du capital d’Itesoft. CDML déposera pour le compte du concert un projet d’OPA simplifiée au cours du 4e trimestre 2021 au prix de 4 € par action, suivie, le cas échéant, d’un retrait obligatoire. Ce prix fait ressortir une prime de 18,3% sur le dernier cours coté sur le compartiment C avant l’annonce et valorise cette société spécialisée dans les logiciels de dématérialisation de documents et d’automatisation près de 25 millions d’euros.

Ardian Expansion prend le contrôle d’Artefact, OPA à la clé. Les principaux actionnaires d’Artefact, ainsi que certains managers, ont cédé un bloc de contrôle représentant 50,36% du capital de cette agence spécialisée dans le conseil en stratégie data et dans le marketing digital à BidSky, contrôlée par Ardian Expansion. Le prix de cession a été fixé à 7,80 € par action. Dès lors, BidSky déposera en octobre un projet d’OPA simplifiée sur le solde du capital au même prix de 7,80 € par action, soit une prime de 42,3% par rapport au dernier cours avant l’annonce de l’entrée en négociations exclusives (23 juillet 2021) et de 60,6% par rapport à la moyenne des trois derniers mois précédant cette date. Si les conditions requises sont remplies, BidSky a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

IGE+XAO : le projet d’OPA simplifiée est également déposé. Schneider Electric Industries, qui détient 67,76% du capital de cet éditeur de logiciels de CAO, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 260 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 15% par rapport au cours coté du 16 juillet et une prime de 18,2% sur la moyenne des derniers mois précédant cette date. Pour mémoire, lors de son OPA, qui s’est déroulée du 14 décembre 2017 au 14 février 2018, Schneider Electric Industries avait proposé 132 € par action. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 11 au 24 novembre prochain.

Filae : l’OPAS à 20,75 € est officiellement déposée. TreeHouse Junior, qui contrôle par ailleurs la société MyHeritage, a déposé un projet d’OPA simplifiée visant les actions de ce portail de généalogie. TreeHouse Junior, qui détient désormais 94,06% du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 20,75 €. Ce prix fait ressortir une prime de 6,9% sur le dernier cours coté avant cette annonce et une prime de 59,6% par rapport au cours du 21 janvier 2021 avant l’annonce de l’offre de Trudaine Participations (Geneanet), ce qui valorise Filae 34 millions d’euros. L’initiateur a demandé́ à l’AMF de procéder au retrait obligatoire à l’issue de la clôture de l’offre.

Sur les autres marchés

Merck lance une OPA amicale sur Acceleron Pharma. Les deux laboratoires américains ont conclu un accord définitif au terme duquel Merck fera l’acquisition de cette société spécialisée dans le traitement des maladies rares pour un montant de 11,5 milliards de dollars. Merck brûle ainsi la politesse à d’autres prétendants potentiels et notamment à Bristol Myers Squibb, qui détient déjà une participation dans la société. Pour chaque action Acceleron Pharma cotée sur le Nasdaq, Merck offre 180 $, faisant ressortir une prime instantanée limitée (2,6%), compte tenu de l’emballement spéculatif récent, mais une prime de 40,7% par rapport au cours du 31 décembre. La clôture de l’OPA sera soumise à certaines conditions et devrait être finalisée au 4e trimestre 2021.

Les offres en cours

Voluntis : l’OPA simplifiée est ouverte jusqu’au 15 octobre 2021. Aptar Group, qui détient désormais 74,88% du capital de ce pionnier des thérapies numériques, s’engage à acquérir les actions Voluntis non détenues au prix unitaire de 8,70 €. L’offre ne vise pas les 70.000 bons de souscription d’actions non cotés et non cessibles détenus par Kreos Capital V placés sous séquestre jusqu’à la clôture de l’offre. Ce prix de 8,70 € représente une prime de 110% par rapport au cours sur Euronext Growth Paris, le 18 juin 2021, dernière séance avant l’annonce, et une prime de 91% sur la moyenne des 90 séances précédant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Faurecia a lancé son OPA sur Hella. Faurecia, au travers de sa filiale détenue à 100% Faurecia Participations GmbH en tant qu’entité initiatrice, a publié le document d’offre relatif à son OPA volontaire de toutes les actions de Hella, acteur majeur de l’éclairage et de l’électronique automobile basé à Lippstadt, en Allemagne. Le prix de l’offre est de 60 € par action. Cette offre représente une contrepartie totale de 60,96 € (en incluant le dividende prévu de 0,96 €), correspondant à une prime de 33% par rapport au dernier cours non affecté de 45,80 €. L’offre se terminera le 25 octobre 2021. Le rapprochement de Faurecia et de Hella donnera naissance au 7e équipementier automobile mondial.

Les résultats

Iliad : le retrait obligatoire est en marche. À la suite de son OPA simplifiée au prix de 182 € par action, close le 24 septembre 2021, HoldCo II, société contrôlée par Xavier Niel, détient désormais 96,46% du capital et 96,23% des droits de vote du groupe de télécommunications, maison mère de Free. Les conditions requises étant remplies, HoldCo II demandera à l’AMF la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire. La suspension de la cotation des actions Iliad est maintenue jusqu’à nouvel avis.

Sorties de cote

Genkyotex : le retrait obligatoire interviendra le 6 octobre 2021. A l’issue de son OPR au prix de 2,85 € par action, close le 23 septembre, le groupe suédois Calliditas Therapeutics détient désormais 92,66% du capital de cette société spécialisée dans le développement de thérapies NOX. Les conditions requises étant remplies, le retrait obligatoire interviendra donc le 6 octobre et portera sur 1.024.413 actions Genkyotex.

JCDecaux a finalisé le retrait de cote de Clear Media. Cette dernière est désormais une filiale détenue à 100% par un consortium d’investisseurs dont JCDecaux fait partie. Cette transaction marque une étape importante dans la stratégie de JCDecaux pour accroître sa présence dans l’un de ses marchés clés, la Chine, en particulier sur son segment du mobilier urbain disposant d’un potentiel de croissance important au travers notamment de l’accélération de sa digitalisation.

À savoir

Orange Roumanie acquiert une participation de 54% dans l’opérateur fixe Telekom Romania Communications (TKR), l’État roumain conservant les 46% restants. Orange a obtenu l’agrément des autorités compétentes pour l’aboutissement de cette opération. La valeur d’entreprise s’élève à 497 millions d’euros sur une base de 100% de la valeur de TKR et de sa base d’abonnés convergents. Cela correspond à un prix d’achat total de 268 millions d’euros pour Orange, net de dette et de trésorerie. Orange va également racheter la participation de Groupama dans Orange Bank (21,7%) pour un montant confidentiel. Une augmentation de capital de 230 millions d’euros permettra d’accélérer les chantiers de croissance prévue dans le plan stratégique.

Hopscotch Groupe : Reworld Media frôle les 30%. Par suite d’acquisitions en Bourse, Reworld Media détient désormais 29,74% du capital et 20,85% des droits de vote de cette société. Les deux groupes cotés interviennent dans des univers complémentaires, les médias et l’événementiel, en partageant la même stratégie de digitalisation et de création de contenus dédiés à des communautés. Reworld Media n’a toutefois pas l’intention de poursuivre ses achats, ni de prendre le contrôle de Hopscotch Groupe.

SMCP : vers un changement d’actionnaire ? European TopSoho, l’actionnaire majoritaire de cet acteur du luxe (Sandro, Maje, Claudie Pierlot et Fursac), n’a pas remboursé l’emprunt obligataire échangeable en actions SMCP, émis en septembre 2018, d’un montant de 250 millions d’euros, à son échéance du 21 septembre 2021. European TopSoho disposait d’un délai jusqu’au 30 septembre 2021 pour remédier à ce défaut. Si l’emprunteur ne parvenait pas à honorer cette échéance, un changement de tour de table devrait avoir lieu dans la mesure où, à la connaissance de SMCP, les actions sous-jacentes à cet emprunt représentent 37% du capital de SMCP.

Bruits de marché

Vers un mariage Carrefour-Auchan ? Selon les informations du journal Le Monde, Alexandre Bompard, le PDG de Carrefour, étudie plusieurs scénarios de consolidation. En particulier, des discussions ont été engagées au printemps 2021 avec la famille Mulliez, propriétaire d’Auchan. « Une opération complexe d’un point de vue du droit de la concurrence […] comme sur le plan financier, Carrefour étant coté, contrairement à Auchan, explique Le Monde. Selon certains, les négociations auraient achoppé avant l’été faute d’un accord sur les parités mais, selon un banquier d’affaires, le dialogue ne serait pas rompu ».

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end cocoon et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés

Partager