Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPA en vue de Vivendi sur Havas, OPRA en perspective sur Assystem, pluie d’opérations à l’étranger (Tribune Media, Straight Path Communications, Kate Spade…), sans oublier les offres en cours (Euro Disney, Blue Solutions, Futuren) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouvelles offres

En France

Vivendi souhaite acquérir Havas, afin de lui donner « une nouvelle dimension pour rivaliser avec des acteurs globaux puissants ». Vivendi a donc remis une offre indicative au groupe Bolloré (qui lui a donné un accueil favorable) portant sur l’achat de sa participation de 59,69% dans Havas à un prix de 9,25 € par action, ce qui valorise le groupe de communication 3,9 milliards d’euros. Le prix proposé fait ressortir une prime de 8,8% sur le cours du 10 mai 2017 et de 11,5% par rapport au cours moyen pondéré du dernier mois (ex-dividende). En cas de réalisation de l’acquisition, Vivendi déposera une OPA simplifiée sur le solde du capital de Havas au même prix, sans que cette opération ne vise à retirer Havas de la cote.

Assystem projette de lancer une offre publique de rachat d’actions, qui fera suite à l’opération de cession de 60% de GPS à Ardian. L’OPRA portera sur un montant d’au moins 200 millions d’euros et sur un minimum de 25% du nombre d’actions Assystem en circulation. Le conseil d’administration a donné son accord sur ces modalités et pour structurer l’OPRA de sorte à ce que HDL Development, détentrice de 60,7% du capital d’Assystem, maintienne sa participation à ce niveau à son issue. Les termes et conditions de l’OPRA seront soumis à l’avis d’un expert indépendant et à l’approbation des actionnaires, réunis en assemblée générale extraordinaire.

A l’étranger

Sinclair Broadcast acquiert Tribune Media pour 3,9 milliards de dollars. Alors que 21st Century Fox négociait avec Blackstone en vue de soumettre une proposition, c’est Sinclair Broadcast qui va finalement prendre le contrôle de ce groupe qui possède ou exploite 42 stations de télévision locales aux Etats-Unis, considérées comme très complémentaires. Selon les termes de l’accord, Sinclair Broadcast va offrir 35 $ en espèces et 0,23 action nouvelle Sinclair, soit une contrevaleur de 43,50 $. Ce prix fait apparaître une prime immédiate de 8% et de 26% sur le dernier cours du 28 février avant les premières rumeurs de cession.

Straight Path Communications : Verizon l’emporte sur AT&T. L’opérateur américain de télécommunications va pouvoir mettre la main sur cette société détentrice d’un portefeuille de bandes de fréquences radioélectriques 28 GHz et 39 Ghz, lui permettant de renforcer son offre en matière d’Internet mobile 5G. Dans le cadre d’une transaction payable en titres, Verizon propose une contrepartie de 184 $ pour chaque action Straight Path (contre 95,63 $ pour AT&T), reflétant une valeur d’entreprise de 3,1 milliards de dollars. Ce prix fait ressortir une prime de 404% sur le cours du 7 avril (36,48 $), veille de l’annonce d’un pré-accord avec AT&T.

Le maroquinier Coach lance une offre amicale sur Kate Spade, enseigne connue pour ses sacs à main colorés, afin de créer une entreprise leader dans son secteur. Coach offrira 18,50 $ par action, valorisant la société 2,4 milliards de dollars. Ce prix fait ressortir une prime de 9% sur le dernier cours de Kate Spade, vendredi 5 mai, et de 27,5% sur celui au 27 décembre 2016, dernière séance avant les premiers mouvements spéculatifs. La transaction, qui devrait être finalisée au 3e trimestre 2017, devrait avoir un impact positif sur le bénéfice par action dès 2018.

Akzo Nobel a repoussé l’ultime surenchère de PPG Industries. Le groupe néerlandais spécialisé dans les peintures, les revêtements et les produits chimiques a opposé une nouvelle fin de non-recevoir à la troisième proposition de son rival américain (61,50 € en espèces et 0,357 action nouvelle PPG, soit l’équivalent de 96,75 €). Celle-ci représentait pourtant une majoration de 8% sur son offre précédente et de 17% sur son offre initiale du 2 mars 2017. Mais Akzo Nobel estime que cette proposition « ne reflète pas la valeur actuelle et future » du groupe et « n’inclut pas la prime de changement de contrôle appropriée ».

Les opérations en cours

En France

Euro Disney : l’OPA simplifiée de Walt Disney est ouverte jusqu’au 8 juin 2017. L’AMF a examiné le projet d’offre publique déposé par BNP Paribas, agissant pour le compte du concert formé d’EDL Holding Company, Euro Disney Investments et EDL Corporation, filiales du géant américain du divertissement, et l’a déclaré conforme. Le concert d’actionnaires, qui détient désormais 86,07% du capital de l’opérateur du parc Disneyland Paris, s’engage à acquérir au prix de 2 € par action la totalité des actions non détenues à ce jour, représentant 13,91% du capital.

Blue Solutions : confirmation de l’OPA simplifiée de Bolloré. Comme annoncé le 23 mars 2017, le conseil d’administration de Bolloré a confirmé le dépôt courant juin 2017 d’une OPA simplifiée visant les titres Blue Solutions au prix de 17 € par action. Les actionnaires, qui décideraient de ne pas apporter leurs titres à cette offre, se verront offrir une seconde fenêtre de sortie après la publication des comptes de l’exercice 2019, si la moyenne des cours de l’action Blue Solutions pendant une période de référence s’avère inférieure à 17 €. En pareil cas, Bolloré déposera une nouvelle offre publique aux mêmes conditions de prix que la première.

EDF Energies Nouvelles signe un accord ferme en vue de la prise de contrôle de Futuren. L’opération reste néanmoins soumise à l’approbation de l’autorité de la concurrence allemande. Sous réserve de cette dernière et après l’acquisition auprès du concert d’actionnaires de 61,6% des actions (au prix unitaire de 1,15 €) et 96,0% des obligations convertibles (au prix unitaire de 9,37 €, coupon détaché), EDF EN déposera un projet d’OPA simplifiée portant sur l’ensemble des actions et des obligations convertibles restantes de Futuren.

A l’étranger

LifeWatch : la Commission des OPA donne son feu vert. Après examen, la COPA a constaté que l’offre publique mixte de BioTelemetry, via sa filiale Cardiac Monitoring Holding Company, respecte les dispositions légales. Pour chaque action LifeWatch, Cardiac Monitoring a l’intention d’offrir 0,1457 action BioTelemetry et 10 francs suisses (à titre principal) ou 0,2185 action BioTelemetry et 8 francs suisses (à titre subsidiaire). Sur la base du cours du 7 avril 2017, l’offre principale valorise chaque action de cette société spécialisée dans les services de diagnostic à distance à 14 francs suisses, ce qui fait ressortir une prime de 40,7% sur le cours du 23 janvier 2017, dernière séance avant l’annonce de l’offre concurrente d’Aevis Victoria.

Les résultats

Triba Partner Bank : Valiant bien partie pour réussir son offre. L’OPA de Valiant au prix de 1.450 francs suisses par action Triba « a rencontré une large approbation auprès des actionnaires », selon la banque bernoise. Au vu des acceptations actuelles, Valiant, qui détenait déjà une participation de 30,62%, a porté son contrôle à plus de 60% dans le capital de Triba. Jürg Bucher, président du conseil d’administration, a communiqué cette information à l’occasion de l’assemblée générale de Triba. Pour rappel, le délai d’achat ordinaire court jusqu’au 19 mai 2017.

Tours de table

GFI Informatique : le groupe qatari Mannai Corporation vise 95% du capital. Mannai (qui détient à ce jour 51% du capital), Apax Partners, Altamir (18,5%) et Boussard & Gavaudan (25,8%), agissant de concert, ont annoncé le projet d’acquisition par Mannai d’un bloc de 29% en 2017, puis d’un autre bloc de 15% en 2018 (chaque bloc au prix de 8 € par action), lui permettant de porter son contrôle à 95% dans le capital de cet acteur européen des services informatiques. Mannai a confirmé son intention de garder GFI cotée sur le compartiment B d’Euronext Paris.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end roboratif et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés.