Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Rachat de Maersk Oil par Total, acquisition d’Oncor par Sempra Energy, lancement d’une OPRA par Herbalife, radiation en vue de Fedon d’Euronext Paris, rumeurs sur Fiat Chrysler Automobiles : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouvelles opérations

Total acquiert Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars dans le cadre d’une transaction en actions et en dette, lui permettant de devenir le 2e opérateur dans l’offshore au nord-ouest de l’Europe, 7e région de production de pétrole et de gaz dans le monde. L’accord prévoit que le groupe danois A.P. Møller – Mærsk recevra l’équivalent de 4,95 milliards de dollars en actions Total et que Total reprendra à son compte 2,5 milliards de dollars de dette de Maersk Oil. Total émettra 97,5 millions d’actions sur la base d’un prix égal à la moyenne des cours des 20 séances ayant précédé le 21 août (date de signature), représentant 3,75% de son capital élargi. La finalisation de la transaction devrait avoir lieu au 1er trimestre 2018.

Sempra Energy rachète Oncor. Le spécialiste des infrastructures énergétiques a annoncé un accord visant à acquérir 60% du capital d’Energy Future, holding qui contrôle 80% d’Oncor Electric Delivery Company, principal opérateur au Texas, qui s’était placé en 2014 sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites. Au terme de l’accord, Sempra Energy paiera 9,45 milliards de dollars en espèces pour acquérir Energy Future et sa participation dans Oncor, ce qui valorise Oncor 18,8 milliards de dollars, dette comprise. Selon la société, la transaction devrait avoir un impact positif sur les bénéfices de Sempra Energy à partir de 2018.

Herbalife lance une OPRA pour un montant maximum de 600 millions de dollars. Le distributeur américain de produits nutritionnels et de compléments alimentaires lance une offre publique de rachat de ses propres titres, selon un processus d’adjudication dit « à la hollandaise », à un prix au moins égal à 60 $ et au plus égal à 68 $. Pour chaque titre apporté, les actionnaires recevront également un certificat de valeur conditionnelle (« Contingent Value Right » ou CVR) permettant de recevoir un complément de prix si Herbalife changeait d’actionnaire majoritaire dans les deux ans à venir. L’offre expire le 19 septembre 2017, sauf prolongation.

Les opérations en cours

Rachat de Monsanto par Bayer : Bruxelles ouvre une enquête approfondie. La Commission européenne craint, à titre préliminaire, que le projet d’acquisition ne réduise la concurrence sur un certain nombre de marchés différents et n’entraîne ainsi une hausse des prix, une baisse de la qualité, une réduction du choix et un recul de l’innovation. L’entité issue de la concentration détiendrait non seulement le plus grand portefeuille de pesticides, mais serait également l’acteur le plus puissant sur les marchés mondiaux des semences et des caractères agronomiques, devenant ainsi la plus grande entreprise intégrée dans cette branche d’activité. L’ouverture d’une enquête approfondie ne préjuge toutefois pas de l’issue de la procédure.

Sortie de cote

Fedon annonce sa radiation d’Euronext Paris, le 15 septembre 2017. Le groupe italien, spécialisé dans les étuis à lunettes et les accessoires à optique, a décidé de demander la radiation de ses actions cotées sur Euronext Paris depuis 1998 (Code : IT0001210050). Les actionnaires qui souhaitent vendre leurs actions sur le marché AIM Italia devront demander à leur intermédiaire d’apporter leurs actions Fedon jusqu’au 5 septembre 2017 à BNP Paribas Securities Services agissant en tant qu’agent centralisateur. Les actions apportées seront vendues à partir du 7 septembre 2017 sur le marché AIM au cours en vigueur au moment de la vente.

Dans les tours de table

Fnac Darty : Ceconomy précise ses intentions. Comme prévu, le groupe allemand a franchi en hausse, via sa filiale Metro Vierzehnte, les seuils de 5%, 10%, 15%, et 20% pour détenir 24,33% du capital de ce leader européen de la distribution de biens culturels, de loisirs, de produits techniques et d’électroménager. Ceconomy et Metro Vierzehnte envisagent d’acquérir des actions supplémentaires en fonction des opportunités de marché, toujours dans la limite de moins de 30% du capital social et des droits de vote, mais n’ont pas l’intention de prendre le contrôle de Fnac Darty.

Stada Arzneimittel : Elliott Management bien présent au tour de table. Le fabricant allemand de médicaments génériques a indiqué que le fonds activiste américain, dirigé par Paul Singer, détenait 9,6% du capital et n’a donc pas apporté ses titres à l’OPA de Bain Capital et Cinven au prix de 66,25 € par action. Pour rappel, à l’issue de la période d’acceptation, qui s’est terminée le 16 août 2017, Nidda Healthcare Holding AG, filiale commune des deux sociétés de capital-investissement, a acquis 63,85% du capital de Stada Arzneimittel.

Ubisoft : la famille Guillemot repasse sous les 20% de droits de vote. Par suite d’une augmentation du nombre total d’actions et de droits de vote, le groupe familial Guillemot a franchi en baisse, le 18 août, le seuil de 20% pour détenir 19,86% des droits de vote avec 13,46% du capital de la société de jeux vidéo.

A savoir

Fiat Chrysler Automobiles persiste et signe. A la demande de la Consob, l’autorité de régulation de la Bourse italienne, le constructeur automobile confirme qu’il n’a pas d’information supplémentaire à délivrer, au-delà de son communiqué publié le 21 août 2017. En réponse aux rumeurs faisant état d’un intérêt potentiel de Great Wall Motors pour la marque Jeep, FCA avait confirmé qu’il n’avait pas été approché par le constructeur chinois ni pour Jeep, ni pour une autre de ses activités. Et d’ajouter qu’il est pleinement engagé dans son plan stratégique 2014-18.

François Fillon rejoint Tikehau Capital en tant qu’associé le 1er septembre 2017. L’expérience internationale de l’ancien Premier ministre et sa connaissance aiguë des problématiques économiques françaises et européennes constituent des atouts majeurs pour accompagner le développement de la société de gestion et d’investissement, explique dans un communiqué Tikehau Capital, qui s’est illustrée en matière d’offre publique avec une OPA/OPE sur Salvepar début 2017.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un magnifique week-end et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés