Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPA simplifiée en vue sur Eurogerm, lancement de l’OPA sur Orange Belgium, proposition d’acquérir Tikkurila, renoncement à l’offre de MGM Resorts International sur Entain et poursuite du feuilleton Suez/Veolia : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Eurogerm : OPA simplifiée en vue de Naxicap à 47,97 € par action. M. Girard, ACG et Unigrains, détenteurs de 62,23% des actions d’Eurogerm, sont entrés en négociations exclusives avec Naxicap Partners en vue de l’éventuel transfert de leurs participations à une société de reprise sur la base de 47,97 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 42,8% sur le cours du 15 janvier 2021 et valorise ce spécialiste des correcteurs de meunerie, améliorants de panification et ingrédients pour la filière blé-farine-pain 207 millions d’euros. En cas de transfert du bloc de contrôle, une OPA simplifiée sera déposée au même prix, avec l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire. Le dépôt de l’OPAS devrait intervenir au plus tard au cours du 1er semestre 2021.

Suez a reçu une lettre d’intention d’Ardian et de GIP, visant à permettre une solution amicale et rapide à la situation créée par l’intention d’offre de Veolia. Veolia a aussitôt rappelé qu’il ne cédera pas ses 29,9%. « Ils constituent la première étape de la construction inéluctable et sous contrôle français du champion mondial de la transformation écologique ». Et Meridiam, partenaire de Veolia dans son offre pour racheter Suez, lui a emboîté le pas. « Ardian et GIP sont des fonds LBO qui ont déjà eu des expériences malheureuses avec deux entreprises d’eau et d’environnement qu’ils géraient : la Saur en France et Biffa en Grande-Bretagne, explique Thierry Déau, son président, dans Les Echos. Alors, si l’on veut tuer un concurrent, confier Suez à ces deux fonds LBO est probablement le moyen le plus efficace d’y parvenir ». Ambiance.

Sur les autres marchés

Orange lance son OPA sur Orange Belgium. L’opérateur télécom français, qui détient déjà 52,9% du capital de sa filiale, propose d’acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 22 € (éventuellement ajusté du montant du dividende brut, s’il est distribué avant la date de règlement de l’offre). Ce prix représente une prime de 35,6% par rapport au cours d’Orange Belgium au 2 décembre 2020 et de 49,3% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes sur les six derniers mois. Si les conditions sont réunies, Orange SA envisagera une radiation éventuelle des actions d’Orange Belgium qui sont cotées sur le marché réglementé d’Euronext Brussels.

AkzoNobel propose d’acquérir Tikkurila au prix de 31,25 € par action. Le groupe néerlandais a fait une proposition globale non contraignante d’acquérir cette société finlandaise de peintures et de laques. La proposition, qui comprend une offre publique en numéraire au prix de 31,25 € par action, valorise Tikkurila environ 1,4 milliard d’euros. Ce prix représente une prime de 113% par rapport à la moyenne pondérée des cours sur une période de 3 mois se terminant le 17 décembre 2020 et est supérieur de 13% à l’offre actuelle faite le 5 janvier. AkzoNobel invite le conseil d’administration de Tikkurila à entamer des négociations en vue de parvenir à un accord sur une offre publique d’achat volontaire recommandée.

MGM Resorts International renonce à faire une offre sur Entain. Après un examen attentif, MGM a décidé de ne pas soumettre une proposition révisée et ne fera pas d’offre ferme sur la société britannique de paris sportifs et de jeux d’argent, propriétaire des marques Bwin, Coral et Ladbrokes. Pour rappel, l’opérateur de casinos de Las Vegas avait offert 0,6 action nouvelle pour chaque action Entain. Sur la base des cours du 31 décembre 2020, la proposition de MGMRI représentait une contrepartie de 1.383 pence par action, soit une prime instantanée de 22%. Entain avait estimé que « la proposition sous-évalue considérablement la société et ses perspectives ».

Les opérations en cours

Amplitude Surgical : l’OPA simplifiée sera close mercredi 27 janvier 2021. Auroralux (PAI Partners), qui détient au moins 60,16% du capital de cette société spécialisée dans les technologies chirurgicales destinées à l’orthopédie, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 2,15 €. Ce prix fait ressortir une prime de 32,7% sur le dernier cours coté, le 30 juillet 2020, avant l’annonce de l’opération et une prime de 53,5% sur la moyenne pondérée des 60 dernières séances avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, Auroralux a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Spir Communication : l’OPA simplifiée se terminera également le 27 janvier 2021. Sofiouest s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 5 € par action, en intégrant le 1er complément de prix de 0,84 € par action (lié au séquestre de 5 millions d’euros constitué en cas d’éventuels appels en garantie). Ce prix est identique au dernier cours précédant l’annonce de l’opération, le 9 novembre 2020, et fait ressortir une prime de 1,5% sur la moyenne des 60 séances avant cette date.

Les résultats

Ateme a finalisé l’acquisition d’Anevia, éditeur de logiciels pour la distribution de la télévision et de la vidéo en direct, en différé et à la demande (VOD), faisant suite au succès de l’offre publique et au retrait obligatoire. Pour rémunérer les actions Anevia apportées à la branche mixte de l’offre publique, le capital d’Ateme a été porté à 1.558.945,36 € par création de 74.920 nouvelles actions ordinaires portant le nombre total d’actions composant le capital à 11.135.324 actions.

Altice Europe : succès du rachat des minoritaires. A l’issue de son OPA, close le 21 janvier 2021, Patrick Drahi, via sa holding Next Private, détient désormais 95,11% des actions cotées et 92,02% du capital total d’Altice Europe. Après avoir rehaussé le prix de son offre de 4,11 € à 5,35 € par action, Boussard & Gavaudan, Diameter, Elliott, LB Partners, Lucerne, Sessa, Sheffield et Winterbrook s’étaient engagées à apporter leurs titres cotées. L’opération de règlement-livraison aura lieu le 26 janvier. Le 29 janvier, une distribution sera faite aux actionnaires restants d’un montant égal au prix de l’offre.

A savoir

NR21 : Altarea au-delà des 95%. Par suite d’une augmentation de capital, la société en commandite par actions Altarea, contrôlée par M. Alain Taravella, a franchi en hausse les seuils de 90% et 95% et détient désormais 96,82% du capital et des droits de vote de cette société spécialisée dans les sous-vêtements et vêtements d’intérieur.

Vinci Immobilier a acquis 50,1% d’Urbat Promotion, spécialisé dans la construction de logements dans le sud de la France, portant ainsi sa participation à 100%. Cette acquisition permet à Vinci Immobilier de se doter d’une marque reconnue sur le segment des logements à prix accessibles. Les actionnaires cédants d’Urbat Promotion avaient souhaité adosser la société à un acteur majeur de la promotion immobilière en France, lequel entend conserver la marque afin de la pérenniser et de la développer.

Vivendi investit dans Prisa à hauteur de 7,6%, qui possède El Pais, Santillana, Cadena SER, Radio Caracol, AS ou encore Los 40 Principales. Cette prise de participation s’inscrit dans la stratégie de Vivendi de se renforcer en tant que groupe mondial de contenus, de médias et de communication, et d’élargir son accès aux marchés de langue espagnole en Europe, en Amérique latine et aux Etats-Unis. Vivendi a également signé une promesse d’achat pour 100% de Prisma Media. Cette signature fait suite à la période de négociations exclusives avec Gruner+Jahr/Bertelsmann et à l’avis favorable des instances représentatives du personnel de Vivendi.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un agréable week-end, sans particules indésirables, et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés

Partager