Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Nouvel épisode dans la bataille Suez/Veolia, OPA sur Cerved Group, fusion géante dans la location d’avions, cession en vue de la participation majoritaire de RTL dans M6, sans oublier les opérations en cours (Microwave Vision, Explosifs et Produits Chimiques, Société Française de Casinos, GrandVision) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Veolia tend la main à Suez pour réussir son OPA. En cas de rapprochement entre les deux entreprises en vue de créer le grand champion mondial français de la transformation écologique, le groupe dirigé par Antoine Frérot propose à Suez de préserver ses activités en France au sein d’un même groupe. En cas d’accueil favorable par son conseil d’administration, Suez resterait inchangé en France avec son périmètre de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et ses plus de 25 000 salariés. Cette solution proposée par Veolia à la direction de Suez permettra de maintenir au sein de la même entreprise les activités « Eau » et « Déchets » de Suez en France.

Suez : le conseil d’administration étudiera la proposition de Veolia, même si, à ce stade, elle « manque de sérieux » et soulève les interrogations sur les points suivants : Les activités en France constitueraient un ensemble non pérenne puisque amputées de la croissance et de l’innovation des développements internationaux ; Pour les salariés du Groupe en France, la proposition affiche donc des garanties sociales en trompe-l’œil dans une situation économique difficile ; Pour les actionnaires, aucune valorisation de Suez à un prix juste n’est proposée. Le prix de l’offre, inchangé depuis octobre, n’est pas acceptable. Enfin, les conditions de l’opération avec Meridiam restent opaques.

Sur les marchés étrangers

ION Group lance une OPA sur Cerved Group. Via une société détenue à 85,75% par ION Capital Partners, 10% par un fonds souverain singapourien et 4,25% par des investisseurs institutionnels, ION Group propose d’acquérir cette société italienne devenue un acteur majeur dans l’analyse du risque de crédit et l’une des principales agences de notation en Europe pour un montant de 1,86 milliard d’euros. Pour chaque action Cerved Group, ION Group offre 9,50 €, faisant ressortir une prime de 34,9% par rapport au dernier cours coté du 5 mars 2021 et une prime de 43% sur la moyenne des douze derniers mois avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

General Electric fusionne sa filiale de location d’avions Gecas avec le groupe irlandais AerCap Holdings. Selon les termes de la transaction, approuvée par les conseils d’administration des deux sociétés, le conglomérat américain recevra une contrepartie évaluée à plus de 30 milliards de dollars. Dans le détail, elle comprendra 24 milliards en espèces, 46% du nouvel ensemble d’une valeur d’environ 6 milliards et un milliard payés en titres AerCap et/ou en espèces. General Electric se recentre ainsi sur ses quatre piliers : l’électricité, les énergies renouvelables, l’aviation et la santé. Sous réserve de l’approbation des actionnaires d’AerCap et d’autres conditions de clôture habituelles, la transaction devrait être finalisée dans les 9 à 12 mois.

Les opérations en cours

Microwave Vision : l’OPA simplifiée se terminera mercredi 17 mars 2021. Rainbow Holding (contrôlée par HLD Europe), qui détient au moins 70% du capital de cette société spécialisée dans la visualisation des ondes électromagnétiques, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 26 €. Ce prix fait ressortir une prime de 7,9% sur le dernier cours coté, le 29 juillet 2020, et une prime de 11,5% sur la moyenne des 3 derniers mois précédant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Explosifs et Produits Chimiques : vers une conversion des parts de fondateur. À la suite de la publication par l’AMF des résultats de l’OPA simplifiée, la société E.J Barbier a demandé de convoquer une assemblée générale extraordinaire des actionnaires à l’effet de décider la conversion des parts de fondateur en actions nouvelles. Le taux de conversion s’établirait à 13,3 actions par part de fondateur correspondant au taux de conversion fixé par le Collège d’experts au terme de son rapport du 30 septembre 2020 (1,33), ajusté de la division par dix de la valeur nominale des actions.

Société Française de Casinos : la publication des comptes a été décalée au 31 mars. Ce décalage fait suite au changement de contrôle et à la modification de la gouvernance de SFC intervenus en fin d’année 2020. Pour rappel, le 22 décembre 2020, Casigrangi, holding du groupe de casinos connu sous la dénomination « Stelsia Casino », a acquis 75,07% du capital de la SFC, qui exploite quatre casinos à Châtel-Guyon, Collioure, Gruissan et Port-la-Nouvelle. Casigrangi déposera donc un projet d’OPA simplifiée visant les actions SFC au prix unitaire de 1,70 €. Ce prix fait ressortir une prime de 36% sur le dernier cours coté avant l’annonce. Si les conditions requises sont remplies, Casigrangi demandera la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

EssilorLuxottica fait un point sur GrandVision. Le projet d’acquisition de cette entreprise néerlandaise de distribution d’optique à un prix de 28 € par action, annoncé le 31 juillet 2019, a été autorisé sans condition par les autorités nationales en matière de concurrence aux États-Unis, en Russie, en Colombie, au Mexique et au Brésil, et est actuellement en cours d’examen au Chili, en Turquie ainsi qu’en Europe. Le 4 septembre 2020, EssilorLuxottica a interjeté appel contre le jugement qui a rejeté sa requête visant à obtenir l’accès à des informations de la part de GrandVision. La décision de la Cour d’appel est attendue le 6 avril 2021, et la procédure arbitrale suit son cours.

Les résultats

Dalet : le retrait obligatoire se dessine. A l’issue de son OPA simplifiée au prix de 13,52 € par action, close le 10 mars 2021, Dalet Holding (contrôlée par Long Path Private Investment Partners I) détient désormais 94,71% du capital et au moins 94,47% des droits de vote de ce spécialiste des solutions logicielles et de services pour les diffuseurs et les producteurs de contenu. Les conditions de détention étant remplies, l’initiateur devrait demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Tours de table

Renault a cédé avec succès l’intégralité de sa participation dans Daimler, représentant 1,54% du capital. L’opération a été réalisée au prix de 69,50 € par action, soit un montant total de 1,143 milliard d’euros dans le cadre d’un placement auprès d’investisseurs qualifiés. Le produit de cette cession permettra à la firme au losange d’accélérer le désendettement de son activité Automobile. Le règlement-livraison des actions devrait intervenir au plus tard le 16 mars 2021.

Bouygues a cédé avec succès 3,23% du capital d’Alstom. La transaction a été réalisée au prix de 41,65 € par action, soit un montant de 499,8 millions d’euros, dans le cadre d’un placement auprès d’investisseurs qualifiés. À l’issue du placement, Bouygues conservera 3,12% du capital et s’est engagé à conserver le solde de sa participation dans Alstom pendant une période de 60 jours à compter de la date de règlement-livraison.

Exor devient actionnaire de Louboutin afin d’accélérer son développement. A la suite d’un accord de partenariat, Exor, holding contrôlé par la famille Agnelli, investira 541 millions d’euros pour devenir actionnaire à 24% de Christian Louboutin aux côtés des fondateurs et nommera 2 des 7 membres du conseil d’administration de la société. Fondé en 1991, Christian Louboutin est devenu l’un des plus grands noms du luxe mondial, célèbre dans le monde entier pour ses chaussures pour femmes à semelle rouge emblématiques et également reconnu pour avoir diversifié avec succès ses activités dans les chaussures pour hommes, la maroquinerie, les accessoires et la beauté. La Bourse de Milan applaudit : l’action Exor s’adjuge 5,8% sur la semaine, à 72,80 €.

A savoir

M6 très recherchée sur le compartiment A d’Euronext Paris. L’action du Groupe Métropole Télévision a gagné 11,6% cette semaine, à 19,28 €, portant son avance à 45,4% depuis le 1er janvier 2021. RTL a en effet confirmé des discussions pour la vente de sa participation dans M6. « Nous examinons actuellement les options possibles pour notre participation majoritaire dans le groupe français M6, en vue de créer de la valeur pour nos actionnaires », a déclaré Thomas Rabe, président du directoire de RTL. Selon l’agence Reuters, Vivendi et Bouygues font partie des candidats ayant transmis une offre. Xavier Niel, fondateur d’Iliad, maison mère de Free, et l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky seraient aussi intéressés par cette opération.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end non cloîtré et au sec et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés

Partager