Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Projet d’OPA simplifiée sur Devoteam, relèvement du prix sur SQLI, dépôt de l’OPA simplifiée sur Artefact, offre volontaire de rachat sur New Invest, mariage entre Emerson et Aspen Technology et OPA sur Quares Student Housing : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Devoteam : projet d’OPA simplifiée de Castillon. MM. Godefroy et Stanislas de Bentzmann, via cette structure, ont décidé de renforcer leur contrôle sur Devoteam en lançant une OPA simplifiée sur les actions non détenues et qui représentent 13,7% du capital. L’offre est proposée à 168,50 € par action, représentant une prime de 23,2% par rapport au cours du 13 octobre 2021 et de 28% sur la moyenne des 30 dernières séances (le prix est également supérieur de 71,9% à celui de l’OPA, lancée le 20 octobre 2020). Cette offre fait suite à l’acquisition par Castillon, conclue le 13 octobre 2021, de la participation détenue par des fonds et actionnaires de Devoteam gérés et représentés par Amiral Gestion et portant sur 4,4% du capital. Si les conditions requises sont remplies, Castillon demandera la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire.

SQLI : DBAY Advisors relève le prix de son OPA. À la suite de la conclusion d’engagement d’apport, cette société de gestion d’actifs et actionnaire de SQLI à hauteur de 28,6% a décidé de relever le prix à 31 € par action, soit une hausse de 3,3% par rapport au prix initial (30 €). Aucun complément de prix ne sera versé dans le cadre du retrait obligatoire. DBay indique par ailleurs qu’un actionnaire représentant 9,4% du capital de cette agence digitale spécialisée dans le e-commerce s’est engagé à apporter ses actions à l’offre. Le prix révisé de 31 € représente une prime de 27% sur les cours des six derniers mois avant l’annonce. L’offre publique devrait être déposée auprès de l’AMF au milieu du 4e trimestre 2021 et finalisée au cours du 1er trimestre 2022.

Artefact : Ardian Expansion a déposé son projet d’OPA simplifiée. BidSky, société contrôlée par Ardian Expansion, qui détient désormais 54,20% du capital de cette agence spécialisée dans le conseil en stratégie data et dans le marketing digital, s’engage à acquérir les actions Artefact non détenues au prix unitaire de 7,80 €. Ce prix fait ressortir une prime de 42,3% par rapport au dernier cours avant l’annonce de l’entrée en négociations exclusives (23 juillet 2021) et une prime de 60,6% par rapport à la moyenne des trois derniers mois précédant cette annonce. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 11 novembre au 3 décembre 2021.

Carrefour/Auchan : c’est fini. Carrefour a refusé une prise de contrôle par Auchan, selon les informations des Echos. « La famille Mulliez proposait une offre publique d’échange au prix de 21,50 euros l’action, dont plus de 70 % en numéraire. La complexité de la valorisation des actifs d’Auchan aurait rebuté les actionnaires de référence de Carrefour », précise le quotidien. Et d’ajouter : « jeudi soir [7 octobre], le comité stratégique de Carrefour a examiné une dernière fois le schéma de rapprochement proposé par le groupe nordiste, l’issue de cinq mois de discrètes négociations. “Trop compliqué”, a conclu en substance le PDG du distributeur, Alexandre Bompard ». Sur la semaine, l’action Carrefour cède 3,3%, à 15,49 €.

New Invest : offre volontaire de rachat au prix de 2,28 € par action. Marketing Finance International (MFI), agissant de concert avec certains actionnaires et détenant ensemble 90,65% du capital de News Invest, lance une offre volontaire de rachat suivie d’une radiation d’Euronext Access Paris. Le groupe initiateur propose d’acquérir l’intégralité des actions non détenues au prix unitaire de 2,28 €. Ce prix affiche une prime de 51% sur la moyenne pondérée des 3 derniers mois et une prime 70% par rapport à la moyenne pondérée des cours depuis le 1er janvier 2021. L’offre de rachat est ouverte jusqu’au 18 novembre 2021 inclus. Dans la mesure où le groupe initiateur détient d’ores et déjà une participation supérieure à 90%, il a demandé à Euronext Paris la radiation des actions News Invest au terme de l’offre.

Sur les autres marchés

Emerson et Aspen Technology rapprochent leurs activités. Les deux groupes américains ont conclu un accord définitif afin de créer un leader des logiciels industriels de performance. Emerson apportera ses activités de logiciels industriels et de simulation géologique, ainsi que 6 milliards de dollars en espèces à la nouvelle AspenTech, en échange d’une participation de 55 % dans cette nouvelle entité. Les actionnaires d’Aspen Technology, de leur côté, recevront 87 $ par action et 0,42 action de la nouvelle AspenTech pour chaque action détenue, ce qui implique une contrepartie totale de 160 $ par action et une valeur totale de 11 milliards de dollars avant synergies. Le montant total de la contrepartie représente une prime de 27 % par rapport au cours de l’action, le 6 octobre 2021, dernière séance avant les rumeurs de rapprochement, et une prime de 26% par rapport à la moyenne des 30 séances précédentes avant cette date.

Xior lance une OPA sur Quares Student Housing. Les deux sociétés immobilières belges veulent unir leurs forces afin de créer la plus grande plateforme pour le logement étudiant en Belgique. Les actionnaires de référence, qui rassemblent 32,36% du capital de Quares Student Housing, ont conclu un accord contraignant avec Xior pour la vente de leurs actions, sous réserve d’un certain nombre de conditions préalables. Par conséquent, Xior lance une OPA volontaire sur Quares Student Housing au prix de 19.984 € par action et de 10.000 € par obligation convertible (augmentés des intérêts restant dus à la date de paiement). Deux compléments de prix sont prévus pour un montant de 177 € et 925 € par action respectivement.

Les offres en cours

Ivalis : le projet de note en réponse à l’OPA simplifiée a été déposé. Il contient notamment le rapport du cabinet BM&A Advisory & Support, représenté par M. Pierre Béal, mandaté en qualité d’expert indépendant. Pour rappel, RGIS Spécialistes en Inventaire a déposé un projet d’OPA simplifiée visant les actions de cette société spécialisée dans la réalisation d’inventaires physiques de stocks. RGIS, qui détient 95,13% du capital d’Ivalis, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 24,50 € par action (contre un prix initial de 11,45 €). Ce prix fait ressortir une prime de 137,9% sur le dernier cours coté au 30 avril 2021 sur Euronext Growth, avant l’annonce de l’opération et une prime identique sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, RGIS demandera la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire.

Emakina Group : l’OPA d’EPAM Systems est ouverte jusqu’au 29 octobre 2021. Après approbation du prospectus par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA), cette société américaine, spécialisée dans l’ingénierie logicielle, lance son offre sur le groupe bruxellois de communication digitale. Pour chaque action Emakina Group, EPAM Systems offre 29,66 € par action, soit une prime de 48,3% sur le dernier cours coté sur Euronext Growth avant l’annonce. A ce niveau, l’entreprise est valorisée 115 millions d’euros, à rapprocher d’un chiffre d’affaires de 99 millions d’euros réalisé en 2020, exercice marqué par une accélération de l’expansion à l’international. Pour mémoire, Emakina s’était introduit en Bourse en juillet 2006 au prix de 8,55 € par action, après avoir levé 8,4 millions d’euros.

À savoir

Spie s’est retirée du processus concurrentiel pour l’acquisition d’Equans. Le groupe de services multitechniques avait déposé une offre non engageante pour l’acquisition d’Equans le 6 septembre 2021, et avait par la suite été sélectionnée par Engie pour participer à la phase de due diligence. Spie estime que les informations rendues disponibles dans le cadre de ce processus de due diligence ne sont pas suffisantes pour lui permettre de formuler, dans le délai imparti, une offre ferme conforme à ses exigences et objectifs. Par conséquent, et en dépit de l’intérêt stratégique du projet, Spie a décidé de mettre fin à ses travaux et ne remettra pas d’offre.

Abionyx Pharma en discussion avec Iris Pharma. Cette biotech dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, annonce initier des échanges avec Iris Pharma, l’un des leaders mondiaux de la recherche en ophtalmologie sous contrat, en vue d’un éventuel rapprochement stratégique, l’activité de recherche sous contrat d’Iris Pharma ayant vocation à rester séparée de l’activité biotech et à continuer de croître. Ces échanges font suite aux résultats cliniques positifs constatés par Abionyx.

L’action Bpifrance vaut 44,94 € ! Conformément à l’ordonnance du 17 juin 2020, certains actionnaires de droit privé de Bpifrance sont tenus de céder leurs actions au plus tard à l’issue d’un délai de dix-huit mois à compter de la publication de ce texte, c’est-à-dire au plus tard à la mi-décembre 2021. Dans ce cadre, Bpifrance a désigné Accuracy comme expert indépendant chargé de l’évaluation de la société. Dans son rapport, soumis au conseil d’administration du 24 septembre 2021, l’expert valorise Bpifrance à 30,56 milliards d’euros, soit un prix par action de 44,94 €. Chaque actionnaire concerné obtiendra le paiement des actions cédées contre remise d’un ordre de mouvement au bénéfice de Bpifrance. Passée la date du 14 décembre 2021, les actions non présentées seront transférées de plein droit et sans formalité à Bpifrance.

À lire

Largo Winch – « La frontière de la nuit », en librairie le 5 novembre 2021. Prise de conscience éthique et écologique, tourisme spatial et nouvelles technologies : dans ce 23e opus, le play-boy milliardaire, qui sait lancer et déjouer des OPA, se retrouve au cœur des enjeux contemporains. En visite incognito dans une mine d’étain en Indonésie, Largo Winch découvre avec stupeur que l’une de ses filiales emploie des enfants pour fournir des composants essentiels à nos smartphones. Cette découverte l’encourage à faire évoluer le groupe W vers une économie plus responsable. Il en profite également pour développer les technologies de pointe, en particulier les marchés spatiaux. Mais, dans l’ombre, œuvrent de mystérieux tueurs aux motivations incertaines. Le monde de l’économie change. Mais pas la façon qu’ont certains criminels de faire du business…

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end enrichissant et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés

Partager