L'offre du jour

TechnicFMC annonce la reprise du processus visant à se scinder en deux leaders industriels, indépendants et cotés. D’un côté, TechnipFMC, une société de technologie et de services pleinement intégrée, et, de l’autre, Technip Energies, un leader du secteur de l’ingénierie et de la technologie. La scission permettrait à TechnipFMC et Technip Energies de se concentrer sur leurs stratégies respectives, leur donnant une plus grande agilité et de meilleures opportunités de croissance, chacune étant idéalement positionnée pour capitaliser sur les enjeux de transition énergétique. La transaction devrait être structurée sous forme de spin-off d’une part majoritaire du segment Technip Energies de TechnipFMC. La scission devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2021 sous réserve des autorisations et conditions réglementaires habituelles.

Bpifrance, qui est un actionnaire important de TechnipFMC depuis 2009, s’est engagé à soutenir la transaction et a l’intention d’investir 200 millions de dollars dans Technip Energies en acquérant des actions Technip Energies encore détenues par TechnipFMC. Les actions reçues par Bpifrance dans le cadre de ce nouvel investissement s’ajouteraient à celles qu’elle recevra en tant qu’actionnaire actuel de TechnipFMC. Ainsi, Bpifrance deviendra un actionnaire de référence et de long terme de Technip Energies, soutenant sa stratégie orientée sur la transition énergétique.

Dans le détail, la société compte distribuer, au prorata, 50,1% des actions de Technip Energies en circulation aux actionnaires actuels de TechnipFMC. TechnipFMC conservera, à la date de distribution, la propriété des 49,9% restants des actions Technip Energies en circulation. La société a l’intention de procéder à une vente ordonnée de sa participation dans Technip Energies dans la durée, avec une période de blocage qui expirera 60 jours civils à compter de la date de la séparation.

Technip Energies sera immatriculée aux Pays-Bas avec son siège social et opérationnel à Paris. Les actions de Technip Energies seront admises aux négociations sur le marché réglementé d’Euronext Paris, avec en complément un programme d’American Depository Receipts (ADR) de niveau 1 qui sera négocié de gré à gré aux États-Unis.

Une fois la scission réalisée, TechnipFMC et Technip Energies devraient être correctement capitalisées et disposer de trésorerie et liquidités suffisantes pour conduire leurs opérations et leurs plans d’investissement respectifs. Nous avons fourni une structure de capital pro forma basée sur une position de trésorerie estimée à 4,6 milliards de dollars au moment de la scission et l’implémentation d’une structure cible de capital qui reflète une réduction de l’encours total de la dette.

Rothschild & Co. intervient en tant que conseiller financier et Latham & Watkins, LLP en tant que conseiller juridique, avec Darrois Villey Maillot Brochier et De Brauw Blackstone Westbroek N.V. en tant que conseillers juridiques supplémentaires de la société.

Partager